La société Travelex aura finalement payé 2,3 millions de dollars en Bitcoin de rançon à des hackers


Partager cet article:

La société Travelex aura finalement payé 2,3 millions de dollars en Bitcoin de rançon à des hackers

Nous avions parlé de Travelex dont le système informatique avait été pris en otage, les hackers demandaient pas moins de 6 millions de dollars en Bitcoin afin de rendre l’accès à ses serveurs.

Les employés de Travelex, société Anglaise, avaient dû revenir au mode papier suite au piratage informatique de son infrastructure informatique complètement bloquée par des pirates informatiques très doués et surtout greedy.

Le Wall Street Journal révèle donc que Travelex a finalement payé 2,3 millions de dollars en Bitcoin de rançon afin de récupérer l’accès à son système informatique pris en otage par ces cybercriminels.

Travelex n’aurait pas eu beaucoup d’autres choix que de payer afin de pouvoir reprendre une activité commerciale normale quand on sait que Travelex est présente dans le monde entier.

Travelex est connue pour être l’une des principales sociétés de change au monde, avec des bureaux de change dans les aéroports et divers sites touristiques du monde entier.

déclaration fiscale bitcoin 2021

La société a été victime du malware et ransomware Sodinokibi (aka REvil) qui attaque toutes les sociétés qu’il peut afin de demander des rançons le plus souvent en Bitcoin ou Monero.

C’est donc une victime de plus qui a cédé aux hackers et escrocs, un business du piratage informatique qui rapporte gros aux cybercriminels et d’autres victimes sont à prévoir hélas.

Comme nous l’avons vu récemment, du fait de la crise du Coronavirus/Covid-19, de nombreux hackers n’hésitent pas à s’attaquer aux hôpitaux afin de demander des rançons en Bitcoin BTC même si ces hôpitaux, infirmières et docteurs sont déjà débordés par cette crise sanitaire.

Des hackers sans pitié donc qui sont prêts à tout pour de l’argent même si certains pirates informatiques ont annoncé ne plus s’en prendre aux hôpitaux, certains les protégeant même d’autres pirates informatiques sans scrupules.

À LIRE AUSSI: