Des hôpitaux en Thaïlande contraints de payer des rançons en Bitcoin à des hackers


Partager cet article:

Des hôpitaux en Thaïlande contraints de payer des rançons en Bitcoin à des hackers

Les pirates informatiques n’ont pas de sentiment et s’attaquent souvent à des hôpitaux sachant que dans l’urgence, ils paieront les rançons demandées pour décrypter les fichiers bloqués par les logiciels malveillants qui ont réussi à s’infiltrer sur les ordinateurs.

Selon une news Reuters, des hôpitaux en Thaïlande ont été victimes de piratages informatiques, des ransomwares qui bloquent l’utilisation des ordinateurs en chiffrant les fichiers présents sur les serveurs informatiques et ordinateurs.

Certains hôpitaux ont déjà payé des rançons en Bitcoin, des sommes qui tournent autour d’un million de Bahts Thaïlandais, soit environ 27 000 euros.
Une somme qui peut paraître faible comparée aux sommes en millions de dollars parfois réclamées par les hackers comme dans l’affaire Travelex mais qui est déjà élevée pour la Thaïlande.

Les piratages concernent aussi des sociétés privées et des administrations gouvernementales indiquent les autorités du pays.

«Les hôpitaux publics et les entreprises ont été piratés de la même manière que l’hôpital de Saraburi», a déclaré le général de division Phanthana Nutchanart, faisant référence à une cyberattaque au début du mois.

Certains hôpitaux comme celui de Saraburi ont été piratés mais aucune demande de rançon n’a encore été demandée.

Le pays subit donc de nombreuses attaques du fait notamment d’ordinateurs et systèmes informatiques qui ne sont pas correctement protégés ou qui utilisent souvent d’anciennes versions de Microsoft Windows jamais mises à jour.

Le phishing est aussi souvent la raison du piratage informatique avec un employé qui clique sur un lien menant au téléchargement d’un virus ou d’un logiciel malveillant…

La police thaïlandaise indique que le virus ou logiciel malveillant viendrait d’Europe.

Les hôpitaux sont souvent contraints de payer les hackers car la santé des patients est en jeu dans certains cas si le système informatique ne peut plus être utilisé.
Les hackers visent donc ces cibles faciles en priorité pour obtenir le paiement de rançons en Monero XMR ou en Bitcoin BTC dans le cas présent.

La Thaïlande qui subit déjà de plein fouet une crise économique importante du fait de la pandémie de Coronavirus/Covid-19 et de la perte de ses revenus issus du tourisme.

À LIRE AUSSI: