L’agence de voyages Carlson Wagonlit paie une rançon de 4,5 millions de dollars en Bitcoin à des hackers


Partager cet article:

L'agence de voyage Carlson Wagonlit paie une rançon de 4,5 millions de dollars en Bitcoin à des hackers

Certainement une nouvelle qui ne fera pas une bonne publicité à Bitcoin BTC avec cette agence de voyages CWT, connue dans le monde entier, qui vient de payer une rançon de 4,5 millions de dollars en Bitcoin à des pirates informatiques, révèle l’agence de presse Reuters.

Une somme énorme que les pirates informatiques sont parvenus en bloquant 30 000 ordinateurs de la société, via un malware appelé Ragnar Locker qui crypte les fichiers d’un ordinateur afin de le rendre inutilisable.
La victime doit ensuite payer une rançon aux hackers afin qu’ils débloquent l’ordinateur complètement hors d’usage (ransomware).

Les pirates demandaient à l’origine 10 millions de dollars en Bitcoin et ont finalement obtenu 4,5 millions de dollars de la société CWT (anciennement Carlson Wagonlit Travel) qui déclare que cela coûte moins cher que d’engager des poursuites, payer des avocats avec l’incertitude de voir les ordinateurs remis en service et récupérer les fichiers de données volés par les cybercriminels.

CWT est clairement une victime de choix pour les pirates, CWT a réalisé un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars l’an dernier et affirme représenter plus d’un tiers des entreprises de l’indice boursier américain S&P 500.

Les pirates informatiques avaient volé deux téraoctets de fichiers, y compris des rapports financiers, des documents de sécurité et des données personnelles des employés telles que les adresses e-mail et les informations sur les salaires.

déclaration fiscale bitcoin 2021

rançon bitcoin hackers

Un portefeuille Bitcoin détenu par les hackers a effectivement reçu 414 BTC le 28 juillet 2020.
Des pirates informatiques qui n’ont pas demandé à être payés en Monero XMR comme c’est devenu la règle récemment, XMR étant une cryptomonnaie anonyme intraçable.

Un business rentable pour les pirates informatiques

De nombreuses sociétés sont victimes de pirates informatiques, nombreux sont les cas qui ne sont pas signalés, les victimes préférant simplement payer et passer à autre chose.

De par l’importance de cette société dans le monde et le montant de la rançon payée en BTC aux hackers, l’affaire n’est pas passée inaperçue.

CWT qui préfère donc aller de l’avant et payer cette énorme rançon, elle tentera peut-être de corriger les failles de sécurité qui ont permises aux hackers de pénétrer ses ordinateurs et son réseau informatique.

La société Travelex a vécu le même cauchemar, présente dans le monde entier, cette société avait elle aussi payé une rançon de 2,3 millions de dollars aux cyber-escrocs.

Parfois, il ne suffit même pas de pirater un système informatique afin d’y avoir accès mais de faire comme le pirate du réseau Twitter qui n’a que 17 ans et qui s’est fait passer pour un collègue d’un employé Twitter pour obtenir des codes d’accès…

À LIRE AUSSI: