Le privacy coin Monero (XMR) est intraçable admet Europol


Partager cet article:

Le privacy coin Monero (XMR) est intraçable admet Europol

Belle publicité pour la cryptomonnaie Monero (XMR) de la part du Centre Européen de lutte contre la cybercriminalité d’Europol (EC3).

Un analyste stratégique chez Europol, Jarek Jakubcek, a confié que certaines transactions effectuées en jetons Monero sont introuvables.

Associées au navigateur web TOR qui brouille les adresses ip des utilisateurs, les transactions en Monero sont difficiles ou impossibles à suivre par les autorités dont Europol.

Jarek Jakubcek a notamment déclaré au public d’un webinaire:

«Puisque le suspect a utilisé une combinaison de Tor et Monero, nous n’avons pas pu retrouver les fonds.
Nous n’avons pas pu retracer les adresses IP. Ce qui signifie que nous avons atteint la fin de la route.»

Accumulez-crypto-monnaies

“Tout ce qui s’est passé sur la blockchain Bitcoin était visible et c’est pourquoi nous avons pu aller assez loin.
Mais avec la blockchain Monero, c’était le point où l’enquête était terminée.
Il s’agit d’un exemple classique de l’un des nombreux cas que nous avons connus où le suspect a décidé de transférer des fonds de Bitcoin ou d’Ethereum vers Monero.”

Le jeton privé Monero, ou privacy coin en Anglais, est effectivement célèbre et reconnu pour ses fonctionnalités empêchant de suivre les transactions effectuées par cette cryptomonnaie privée.

Certains pays comme le Japon ont décidé d’interdire le trading de ce type de cryptomonnaie afin de freiner son utilisation et son accès par le public.
Les gouvernements qui vont certainement introduire de nouvelles réglementations afin de réduire ou d’interdire l’utilisation de ce type de cryptomonnaies privées s’ils ne peuvent pas suivre les transactions effectuées dans un but criminel, de fraude fiscale ou de blanchiment d’argent.

S’il existe d’autres privacy coins comme Zcoin, Zcash ou Safex Cash (fork de Monero justement), Monero est la cryptomonnaie favorite des pirates informatiques.
Les hackers font souvent du minage de Monero sur des ordinateurs infectés par des malwares qui minent de la cryptomonnaie XMR à l’insu des victimes piratées.
Des escrocs toujours plus inventifs avec du minage de Monero caché dans des fichiers audio, des vidéos Youtube notamment.

Lisez notre article sur le botnet Stantinko qui minait la cryptomonnaie Monero via des vidéos sur Youtube: cliquez ici.

À LIRE AUSSI: