Monero (XMR) ajoute un nouvel algorithme afin de renforcer l’anonymat de ses transactions


Partager cet article:

Monero (XMR) ajoute un nouvel algorithme afin de renforcer l'anonymat de ses transactions

Triptych, c’est le nom du nouvel algorithme qui va venir renforcer l’anonymat des transactions Monero (XMR).

Considérée comme la meilleure cryptomonnaie anonyme du marché, les développeurs de Monero veillent à garantir que les transactions continuent à rester confidentielles pour ses utilisateurs.

Si le droit à la vie privée est essentiel, l’utilisation de la cryptomonnaie Monero par des criminels, hackers et autres escrocs est bien sûr critiquée notamment par les autorités qui ne parviennent pas à traquer les cybercriminels qui se cachent derrière des paiements de rançon en XMR.

Si tout le monde peut voir ce qu’il y a sur votre adresse et portefeuille Bitcoin BTC, le but de Monero est bien de cacher vos transactions et le montant de vos fonds en crypto des regards indiscrets qui n’ont pas à savoir ce que vous faites de votre argent.

Triptych, développé par Sarang Noether et Brandon Goodell du Monero Research Labs (MRL) avec la participation d’Arthur Blue (RandomRun), vient donc en renfort pour garantir l’anonymat des transactions Monero que les autorités tentent de pouvoir décrypter.

Avec Triptych, la taille de la taille de la signature de l’anneau augmente de manière logarithmique au lieu de linéairement.
Triptych augmente ainsi le nombre de mécanismes qui cachent l’identité des expéditeurs, prend moins de place dans la blockchain et augmente la vitesse des transactions XMR.
Vous pouvez lire notre fiche détaillée sur Monero afin d’en savoir plus sur le fonctionnement de cette blockchain et de ses transactions anonymes.

La société CipherTrace a annoncé récemment être en mesure de suivre les transactions XMR, lisez notre article à ce sujet.

Pourtant, le PDG de CipherTrace n’a pas été en mesure d’expliquer comment ils parviendraient à traquer les transactions en Monero comme ils le prétendent.

L’ancien développeur de Monero, Riccardo Spagni, a souligné les défauts de la solution annoncée par CipherTrace:

“Sa description n’a aucun sens, vous ne pouvez pas déterminer les adresses de Monero même si vous connaissez les fonds reçus d’une transaction particulière. Je pense qu’ils viennent de créer un explorateur de blocs.”

L’anonymat des transactions Monero n’est donc pas remis en question jusqu’à preuve du contraire.

Une cryptomonnaie intraçable comme l’avait indiqué un agent d’Europol.

Un cours Monero (XMR) actuellement autour des 83 dollars/70 euros.

À LIRE AUSSI: