Un jeune de 17 ans arrêté pour le piratage massif de Twitter qui réclamait du Bitcoin


Partager cet article:

Un jeune de 17 ans arrêté pour le piratage massif de Twitter qui réclamait du Bitcoin

Est-ce un petit génie ou un escroc en herbe ? Peut-être les deux.

La police américaine a arrêté Graham Ivan Clark, un jeune de 17 ans, comme étant le cerveau du piratage massif sur Twitter lors duquel le jeune hacker a pris le contrôle des comptes de célébrités et politiciens comme Barack Obama, Apple, Mike Bloomberg, Elon Musk, Bill Gates, Uber, Jeff Bezos, Joe Biden, Wiz Khalifa, Kim Kardashian West, MrBeast, Warren Buffett, Benjamin Netanyahu, Xxxtencion, Floyd Mayweather.

Des comptes Twitter piratés qui réclamaient au public d’envoyer du Bitcoin BTC.

barack obama piraté sur twitter pour arnaque bitcoin

En piratant les comptes Twitter de ces personnes très connues, le pirate informatique a donc vu le FBI et de nombreux autres enquêteurs se lancer à sa poursuite et qui viennent finalement de l’arrêter.

Des enquêteurs clairement surpris de tomber sur un jeune lycéen de 17 ans qui vient d’avoir son bac en Floride aux Etats-Unis, comme le rapporte le New York Times.

La police a donc arrêté Graham Ivan Clark dans son appartement de Tampa, il va devoir répondre de ses actes de piratage et fraude devant la justice américaine.

Deux autres personnes ont aussi été arrêtées pour avoir aidé Graham Clark, Mason John Sheppard, 19 ans, un anglais, et un autre américain, Nima Fazeli, 22 ans.

Si Clark est certainement un petit génie de l’informatique, il a surtout réussi à obtenir l’accès aux comptes de ces célébrités en convaincant simplement l’un des employés de Twitter qu’il était un de ses collègues qui avait besoin des ses informations d’identification pour accéder au portail du service client.

Il a ainsi pu prendre contrôle de 130 comptes Twitter dont celui de Barack Obama, Bill Gates et des autres célébrités citées en début d’article.

Les autorités américaines indiquent que le manque d’expérience et les erreurs commises par Clark ont permis aux enquêteurs de retrouver facilement l’identité du cerveau de ce piratage qui a choqué le monde entier.

Graham Clark était déjà connu des autorités, nous apprenons ainsi que les services secrets américains lui avaient déjà saisi 700 000 dollars en Bitcoin pour des raisons encore inconnues et non révélées par les autorités.

La police de Floride a déclaré dans un communiqué:

«Cette arrestation envoie un message fort aux pirates informatiques que les forces de l’ordre les poursuivront agressivement ces affaires.

FDLE est fier du travail d’enquête rapide de nos agents et de notre partenariat avec le FBI sur cette affaire importante. Cette arrestation n’a pas été possible sans le travail acharné du bureau du procureur de l’État. Nous sommes reconnaissants de leurs efforts dans cette affaire.»

Un piratage de Twitter qui devrait donc coûter cher au pirate en herbe dont la justice va peut-être vouloir faire un exemple, afin de décourager d’autres hackers de tenter ce genre de cybercrime qui n’avait en plus rapporté que peu de BTC au final pour ces escrocs débutants.

Une histoire qui aura au final fait parler de Bitcoin dans le monde entier.

Un cours Bitcoin qui a bien monté depuis et qui se trouve actuellement autour des 11360 dollars/9643 euros.

Suivez Conseils Crypto sur Google ActualitésTelegramFacebook, Linkedin, Twitter et ne manquez aucune actualité Bitcoin !

À LIRE AUSSI: