Les fondateurs du token FUEL poursuivis pour fraude !

Partager cet article:

Les fondateurs du token FUEL poursuivis pour fraude

Les fondateurs du token FUEL poursuivis pour fraude !

La police Canadienne a gelé des avoirs appartenant aux fondateurs de la société de services blockchain, Vanbex, dans le cadre d’une enquête pour fraude relative à une offre de change initiale (ICO) de 2017, qui avait permis de récolter 22 millions de Dollars pour le token FUEL (Etherparty).

Apparemment, la société, dirigée par Kevin Hobbs et Lisa Cheng, a collecté 30 millions de Dollars Canadiens (environ 22 millions de Dollars) en argent et crypto-monnaies grâce à la vente d’un jeton appelé FUEL.

La société avait déclaré aux investisseurs que le jeton serait utilisable dans un futur système de contrat intelligent appelé Etherparty, et que « la valeur du jeton de FUEL augmenterait considérablement. »
Toutefois, Vanbex « n’avait pas l’intention de développer les produits qu’ils commercialisaient, mais agissait dans le but de détourner les fonds d’investissement des entreprises collectés à leur avantage personnel », selon un exposé du directeur de la confiscation civile: le ministère du Procureur général du Canada.

Les fondateurs de FUEL ont nié avoir fait des promesses sur la valeur des jetons FUEL, affirmant que « les jetons intègrent Bitcoin et Ethereum et que la valeur de toute monnaie échappait au contrôle de toute entreprise ou individu, évidemment.
Les jetons paient les coûts de transaction sur le réseau pour les contrats intelligents mis en œuvre via notre architecture ».

Meilleurs sites copy trading

Mais cet argument n’a pas empêché la Cour suprême de la Colombie-Britannique d’autoriser le gouvernement à saisir les deux Land Rover des fondateurs.
Elle a également ordonné à la Banque de Montréal de geler les deux comptes de Hobbs contenant un peu moins d’un million de Dollars; et les documents judiciaires montrent que lui et Cheng ne doivent pas vendre, emprunter ou endommager leur condominium à Vancouver pendant au moins 30 jours.

Ces mêmes documents indiquent que lorsque Hobbs et Cheng ont eu connaissance de l’enquête ouverte à leur encontre, ils ont commencé à essayer de liquider leurs actifs, contractant des hypothèques sur les copropriétés et en mettant l’un d’entre eux en vente.

Il y a aussi des informations sur le fait que Kevin Hobbs a joué de grosses sommes d’argent dans des casinos, acheté des appartements ou encore le leasing d’un Lamborghini…
Il aurait aussi déjà été condamné pour fraude financière dans le passé.

Il faut faire attention dans les projets où les gens investissent leur argent sachant que certains projets cryptos ne sont peut-être que des arnaques ou scams comme OneCoin ou Bitconnect dans le passé.
Limiter ses investissements en sachant que tout peut partir en fumée un jour ne serait-ce que si le projet ne va pas à sont terme et que la société fait faillite par exemple.
En plus du fait que certaines personnes ont créé des projets cryptos, lancé des ICO dans le seul but d’arnaquer les investisseurs et de dépenser les fonds comme cela semble être le cas pour le token FUEL…

À LIRE AUSSI: