Vitalik Buterin révèle que la Fondation Ethereum a vendu pour 100 millions de dollars en jetons ETH lors du dernier bull run

Vitalik Buterin révèle que la Fondation Ethereum a vendu pour 100 millions de dollars en jetons ETH lors du dernier bull run

Belle opération financière que révèle Vitalik Buterin, cofondateur de la blockchain Ethereum, concernant la vente de 70 000 tokens ETH au prix le plus haut pour le jeton Ethereum.

100 millions de dollars pour la vente de 70 000 jetons ETH au prix de 1400$ indique Vitalik Buterin dans un podcast avec Eric Weinstein, directeur général de Thiel Capital.

Vitalik Buterin déclare:

J’ai fait en sorte que la Fondation Ethereum vende 70 000 ETH, ETH pratiquement au sommet, ce qui a doublé notre réserve maintenant, donc c’était une bonne décision qui a eu beaucoup d’impact.”

Une manne financière qui a certainement aidé le projet Ethereum dans ses développements actuels et futurs quand on sait que beaucoup de startups crypto sont en difficulté du fait que les jetons Ethereum ETH qu’elles ont récoltés en ICO ont perdu beaucoup de leur valeur.
D’autres projets crypto ont simplement fait faillite par manque de fonds afin de payer le fonctionnement d’une société qui n’a pas encore de revenus.

Un bear market crypto qui n’est toujours pas terminé avec l’ensemble des altcoins qui sont pour beaucoup en perte de 90% de leur valeur depuis le dernier bull run de Bitcoin BTC.

Concernant la chute des prix des altcoins ou de la cryptomonnaie Ethereum, Vitalik Buterin déclare qu’il n’a pas été découragé et qu’au contraire, la correction des prix l’a soulagé car il considère que les projets crypto n’avaient pas créé suffisamment de valeur pour valoir autant d’argent.

Un cours Ethereum ETH qui est aujourd’hui autour des 143$/129€, soit pratiquement dix foix moins que le prix de vente du jeton ETH lorsque la Fondation Ethereum a vendu ces 70 000 tokens ETH pour 100 millions de dollars !

Vitalik Buterin qui aurait vendu lui aussi 30 000 ETH fin 2017 à titre personnel, soit environ 40 millions de dollars.

À LIRE AUSSI: