Le cofondateur du projet crypto Centra plaide coupable de fraude pour leur ICO de 25 millions de dollars


Partager cet article:

Le cofondateur du projet crypto Centra plaide coupable de fraude pour leur ICO de 25 millions de dollars

La justice américaine publie les détails concernant les fausses déclarations et fraudes commises par les fondateurs du projet crypto Centra en 2017.

Le cofondateur du projet crypto Centra Tech, Robert Joseph Farkas, a plaidé coupable de fraude à la ICO pour un montant de 25 millions de dollars !

Dans une communiqué officiel sur son site internet, le département de la justice américaine détaille les éléments à charge dans cette affaire de fraude à la ICO.

“Craig Stewart, avocat des États-Unis, agissant en vertu d’une autorité conférée par le 28 U.S.C. § 515, a annoncé que ROBERT JOSEPH FARKAS, aka «RJ», a plaidé coupable aujourd’hui devant le juge d’instance américain James L. Cott pour complot en vue de commettre des fraudes en matière de cautionnement et de virement dans le cadre d’un stratagème visant à inciter les victimes à investir plus de 25 millions de dollars de fonds numériques dans Centra Tech, Inc.

(«Centra Tech»), une société basée à Miami qu’il a cofondée et qui prétendait offrir des produits financiers liés à la crypto-monnaie.

FARKAS et ses complices ont utilisé des déclarations et des omissions importantes pour solliciter des investisseurs pour acheter des titres, sous la forme de jetons numériques émis par Centra Tech, par le biais d’une offre initiale de jetons («ICO») commençant vers juillet 2017.”

Les collaborateurs de Farkas, Sohrab Sharma et Raymond Trapani, sont aussi nommés dans cette affaire de ICO jugée comme une fraude vis à vis des investisseurs.

Les faits reprochés aux accusés de fraude à la ICO concernent les déclarations faites lors de la ICO Centra, pour inciter les investisseurs à faire confiance au projet et à acheter le token Centra.

déclaration fiscale crypto bitcoin 2021

Les créateurs de Centra avaient ainsi affirmé que le PDG présumé de Centra, nommé Michael Edwards, avait plus de 20 ans d’expérience dans le secteur bancaire et une maîtrise en administration des affaires de l’Université Harvard.
Que Centra Tech avait formé des partenariats avec Bancorp, Visa et Mastercard pour émettre des cartes Centra sous licence Visa ou Mastercard et que Centra Tech possédait, entre autres, des licences dans 38 États américains.

Il s’avère que tout cela était faux, Michael Edwards et un autre membre supposé de l’équipe de direction de Centra Tech étaient des personnes fictives conçues pour tromper les investisseurs et il n’y avait aucun partenariat avec des banques !

DJ Khaled et l’ancien boxeur professionnel américain Floyd Mayweather avaient fait la promotion de Centra Tech, ils avaient été condamnés à payer de lourdes amendes.

Le communiqué indique que le FBI a pu saisir 100 000 jetons Ethereum en 2018 ainsi que d’autres fonds crypto.

Robert Joseph Farkas risque jusqu’à 5 ans de prison et sera jugé prochainement, les autres accusés devraient aussi être poursuivis pour complicité de fraude.

Il y a de nombreuses arnaques et ponzi Bitcoin, Russ Medlin, qui était à la tête de BitClub, une des plus grosses escroqueries crypto aux Etats-Unis, vient d’être arrêté en Indonésie.
Il est recherché par le FBI pour une arnaque Bitcoin d’un montant de 722 millions de dollars !

À LIRE AUSSI: