Robert Farkas, cofondateur du projet crypto Centra, condamné à un an de prison pour fraude à la ICO


Partager cet article:
Robert Farkas, cofondateur du projet crypto Centra, condamné à un an de prison pour fraude à la ICO
Les cofondateurs de Centra Tech, Sohrab Sharma, Raymond Trapani et Robert Farkas.

Nous avions évoqué cette affaire en juin dernier, Robert Farkas avait plaidé coupable de fraude à la ICO concernant le projet crypto Centra qui avait levé 25 millions de dollars fin 2017.

Le cofondateur de Centra risquait plusieurs années de prison et écope donc d’une peine d’un an, les procureurs réclamaient pourtant 5 à 7 ans de prison pour Farkas.

Les personnalités que sont le boxeur Floyd Mayweather et DJ Khaled avaient fait la promotion de cette ICO et ont été condamnés à payer des amendes.

Robert Farkas avait créé Centra en 2017 avec Sohrab Sharma et Raymond Trapani, poursuivis eux aussi dans cette affaire de fraude à la ICO, ils ont plaidé coupable également afin d’obtenir une peine moins lourde devant les tribunaux américains.

La promotion et le marketing du projet crypto Centra avaient permis de lever 25 millions de dollars qui ont essentiellement été utilisés par les fondateurs pour mener un train de vie luxueux, aux dépens des investisseurs qui pensaient investir dans un projet prometteur.

déclaration fiscale crypto bitcoin 2021

Le procureur américain Ilan Graff a déclaré:

«Farkas et ses co-conspirateurs ont créé des cadres fictifs et fabriqué des relations commerciales avec des institutions légitimes pour tromper les investisseurs en leur donnant des millions de dollars pour une ICO frauduleuse.

Nous continuerons à poursuivre de manière agressive des fraudes comme celle-ci, qu’il s’agisse de titres traditionnels ou d’instruments financiers plus récents et de crypto-actifs.»

Une histoire qui se termine donc en prison pour Robert Farkas qui aura, avec ses complices, “arnaqué” ses investisseurs pour la somme de 25 millions de dollars.

La SEC continue de poursuivre tous les projets crypto et ICO qu’elle juge illégaux, le projet KIK a récemment été condamné à payer une amende de 5 millions de dollars.
Le rappeur T.I a été condamné lui aussi à une amende pour la promotion de la ICO Flik.

À LIRE AUSSI: