Face à la SEC, Telegram décide de racheter les jetons GRAM des investisseurs américains

Partager cet article:

Face à la SEC, Telegram décide de racheter les jetons GRAM des investisseurs américains

Face à son combat avec la SEC aux Etats-Unis qui considère que la vente des jetons GRAM par Telegram est illégale, la messagerie instantanée gratuite à décider de racheter les tokens à ses investisseurs américains !

La société tente de faire face aux injonctions de la toute puissante Securities and Exchange Commission (SEC) qui veut faire annuler complètement la vente des jetons GRAM.

Telegram propose donc aux investisseurs américains en jetons Gram de prendre le remboursement de 72% et de quitter le projet de blockchain TON.

De nombreux projets crypto et blockchains ont dû faire face à la SEC et payer de fortes amendes comme EOS ou Veritaseum.

Le russe Telegram est donc logiquement dans la ligne de mire de l’administration américaine qui veut clairement la peau de la ICO GRAM qui a rapporté pratiquement 2 milliards de dollars !

meilleurs bots crypto trading

Comme la blockchain TON n’a pas pu être lancée, Telegram doit rembourser les investisseurs qui le souhaitent et désormais elle contraint les investisseurs américains à accepter cette solution.

Les investisseurs non américains auront la possibilité de prêter leur argent à la société pendant un an.

La société offre l’option de prêt aux investisseurs, cependant, le paiement final ne sera plus effectué en crypto.
Les investisseurs recevront 110% de leur investissement soit en jeton Gram, soit en toute autre crypto-monnaie, s’ils acceptent de conserver leur investissement pendant un an le temps de régler ce problème avec la SEC.

Telegram déclare notamment dans sa lettre aux investisseurs:

« Cette offre est uniquement mise à la disposition des personnes en dehors des États-Unis qui ne sont pas des personnes américaines au sens du règlement S en vertu de la Securities Act of 1933 des États-Unis. » indique Telegram dans la lettre aux investisseurs.

Dans la lettre envoyée aux investisseurs lundi, la plate-forme de messagerie cryptée s’est également rétractée de son offre de la semaine dernière de payer les investisseurs en jetons Gram.

« Malheureusement, sur la base de discussions plus récentes avec les autorités compétentes et notre conseil, nous avons pris la décision difficile de ne pas poursuivre une option impliquant GRAM ou une autre crypto-monnaie en raison de sa réception incertaine des régulateurs concernés. »

Comme KIK ou d’autres projets crypto et blockchain, Telegram tente donc de trouver un solution afin de sortir de cette situation difficile face à une administration américaine qui ne lâche rien.

Un feuilleton qui se poursuit donc pour Telegram en rachetant les jetons des investisseurs américains dans le but que la SEC permette peut-être à la société russe de poursuivre son projet de blockchain TON.

Suivez Conseils Crypto sur TelegramFacebook ou Twitter et ne manquez aucune actualité crypto !

À LIRE AUSSI: