Le procès de la SEC contre Telegram est reporté à février 2020 !


Partager cet article:

Le procès de la SEC contre Telegram est reporté à février 2020

Le procès de la SEC contre Telegram est reporté à février 2020 !

Telegram, qui est poursuivi par la SEC au sujet de son projet de blockchain TON et de son ICO GRAM de 1,7 milliards de dollars jugée illégale, avait déposé une demande au tribunal du district des États-Unis pour le district sud de New York de rejeter la demande d’injonction préliminaire présentée par la Securities and Exchange Commission (SEC).

La cour du district de New York a donc annoncé le report de l’audience de la SEC contre Telegram en février 2020.

Telegram qui devait normalement comparaître le 24 octobre 2019 aura donc jusqu’à l’année prochaine pour préparer sa défense après avoir été prise par surprise avec ces poursuites engagées au dernier moment par la SEC alors que Telegram s’apprétait à lancer sa blockchain TON et son jeton GRAM à la fin du mois d’octobre 2019.

Telegram qui a déclaré notamment que cela fait 18 mois qu’elle contacte la SEC sans succès et que celle-ci l’assigne en justice au dernier moment.

Si Telegram ne lançait pas sa blockchain TON et son jeton GRAM fin octobre 2019, elle devait rembourser les investisseurs comme prévu par contrat.
Hors, en cas de force majeure, comme c’est le cas ici avec la SEC qui assigne en justice Telegram sans que cela fut prévisible, Telegram peut donc repousser à 2020 le lancement de la blockchain TON et du jeton GRAM afin de régler son conflit avec la SEC.

La SEC a bien essayé de convaincre le juge de ne pas repousser la date de ce procès mais Telegram a eu gain de cause pour se défendre contre la SEC.

Telegram qui avait déclaré:

«Contrairement aux autres actifs numériques proposés au grand public par le biais de ce que l’on appelle les offres initiales (ICO), Telegram n’a jamais proposé de titres (security) au public par l’intermédiaire d’une ICO.”

Rendez-vous donc en février 2020 pour le procès de la SEC contre Telegram.
En attendant, pas de lancement de blockchain TON ou de jeton GRAM.

Ce qui va donc laisser du temps à Facebook pour lancer son jeton Libra alors que Telegram comptait justement lancer sa cryptomonnaie avant celle de Facebook afin de prendre de l’avance.
Mais la SEC est passée par là et a gâché la fête pour Telegram qui devra, comme pour le projet KIK en procès avec la SEC, affronter la SEC pour défendre la légalité de son offre de jetons GRAM.

À LIRE AUSSI: