L’acteur Steven Seagal condamné par la SEC pour promotion illégale de la ICO Bitcoiin2Gen (B2G)


Partager cet article:

L'acteur Steven Seagal condamné par la SEC pour promotion illégale de la ICO Bitcoiin2Gen (B2G)

La SEC a condamné l’acteur Steven Seagal pour promotion illégale de la ICO Bitcoiin2Gen (B2G)!

L’acteur connu pour des films comme Under Siege, a été condamné à payer une amende de 314 000 dollars en accord avec la SEC.

Dans un communiqué officiel, la SEC déclare notamment:

“L’ordonnance de la SEC constate que Seagal n’a pas révélé qu’il s’était vu promettre 250 000$ en espèces et 750 000$ en jetons B2G en échange de ses promotions, qui comprenaient des publications sur ses comptes de médias sociaux publics encourageant le public à ne pas “manquer” l’ICO de Bitcoiin2Gen”

La SEC condamne aussi Steven Seagal à ne plus faire la promotion de cryptomonnaies ou d’ICO pendant trois ans.

“L’ordonnance de la SEC conclut que Seagal a violé les dispositions anti-rachat des lois fédérales sur les valeurs mobilières. Sans admettre ni nier les conclusions de la SEC, Seagal a accepté de payer 157 000$ en restitution, ce qui représente ses paiements promotionnels réels, plus les intérêts avant jugement et une pénalité de 157 000$. De plus, Seagal a accepté de ne promouvoir aucun titre, numérique ou autre, pendant trois ans.”

La SEC qui poursuit donc sa quête des ICO qu’elle juge illégales en condamnant régulièrement des projets crypto ou des personnalités comme Steven Seagal pour avoir fait la promotion de ces levées de fonds.

sorare 300x250

Souvent non déclarés à la SEC, ces projets crypto se retrouvent à payer des amendes comme EOS qui avait payé plus de 20 millions de dollars d’amende.

Plus récemment, c’est le projet Enigma qui a vu son jeton ENG requalifié en security (titre) par la SEC, lisez notre article à ce sujet.

Le fait qu’un acteur de cinéma connu soit cité fait bien sûr les titres dans la presse et dans les réseaux sociaux.

Reste à voir quelles seront les prochaines ICO et projets crypto victimes des procès de la SEC.

Telegram avec son ICO GRAM doit notamment affronter la SEC en justice afin de statuer sur la légalité de sa levée de fonds astronomique.

La SEC a pourtant déclaré qu’elle envisage une période de grâce de 3 ans pour les projets crypto avant de venir vérifier la légalité et le statut de leur token, lisez notre article à ce sujet: cliquez ici.

À LIRE AUSSI: