Malgré le procès avec la SEC, Ripple signe des contrats avec 15 banques


Partager cet article:

Malgré le procès avec la SEC, Ripple signe des contrats avec 15 banques

Le procès entre Ripple et la SEC américaine est l’affaire juridique crypto du moment, un procès qui a débuté le mois dernier mais qui n’empêche pas la startup crypto de continuer de faire des affaires.

Dans une interview à Reuters, le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, rappelle que le trading du jeton XRP n’a été stoppé que sur quelques échanges crypto américains et que l’activité de Ripple ainsi que le trading XRP continuent dans le reste du monde.

L’Asie est notamment une région du monde où Ripple est très active, dans des pays comme le Japon en particulier.

Le CEO de Ripple indique ainsi que depuis l’annonce du procès intenté par la SEC, Ripple a signé 15 contrats avec des banques.
Au-delà de son token XRP, Ripple vend sa solution de transfert de fonds à des banques, nous évoquions l’autre jour son produit destiné aux banques centrales.

Cela (le procès) a entravé l’activité aux États-Unis, mais cela n’a pas vraiment eu d’impact sur ce qui se passe pour nous en Asie-Pacifique.

Nous avons pu continuer à développer l’activité en Asie et au Japon parce que nous avons eu une réglementation claire sur ces marchés.

Nous constatons que l’activité de liquidité XRP a augmenté en dehors des États-Unis et continue de croître en Asie, certainement au Japon.

Ce procès avec la SEC ne concerne effectivement que les sociétés ayant une activité liée au trading du XRP aux Etats-Unis.
Des échanges crypto comme Kraken ou Coinbase ont arrêté le trading du jeton XRP afin d’éviter toute poursuite éventuelle concernant le statut du jeton que la SEC considère comme une action de la société Ripple.

déclaration fiscale bitcoin 2021

Les avocats de Brad Garlinghouse tentent de faire annuler ce procès sur la base d’éléments indiqués dans une lettre envoyée récemment à la juge qui instruit ce procès crypto à suspense.

Ripple continue donc son développement à l’étranger et en Asie, le CEO de Ripple a déclaré que même si la société venait à disparaître des suites de ce procès, le trading du jeton XRP continuerait de toute manière.

“Si vous possédez un titre, cela vous donne la propriété d’une entreprise, n’est-ce pas ? Si Ripple disparaît, XRP continuera à se négocier.”, a-t-il déclaré dans un documentaire sur HBO.

Le cours Ripple XRP est lui toujours au plus bas autour des 0,46$/0,38€ sur Binance.

À LIRE AUSSI: