Ripple va être poursuivie par la SEC pour la vente de son jeton XRP


Partager cet article:

Ripple va être poursuivie par la SEC pour la vente de son jeton XRP

Coup de tonnerre chez Ripple qui a été prévenue par la SEC (US Security and Exchange Commission) que l’agence va déposer une plainte à l’encontre de la startup crypto au sujet de la vente de son jeton XRP qui n’aurait pas respecté les lois américaines, révèle le Wall Street Journal.

Depuis longtemps, Ripple etait menacée de voir son token XRP requalifié en tant que titre/action et non pas un bien ou service comme peuvent l’être Bitcoin BTC ou Ethereum.

Ripple XRP va donc devoir affronter la terrible SEC en justice afin de faire valoir ses droits et prouver que l’agence américaine a tord.

Le CEO de Ripple, Brad Garlinghouse, a déclaré:

«C’est une attaque contre toute l’industrie de la cryptographie et l’innovation américaine.

Ils ont tort en droit et en fait.

Je pense que nous devons défendre l’ensemble de la cryptographie et ne pas laisser la SEC intimider l’ensemble du secteur.

Nous allons être du bon côté de l’histoire.
»

Si la SEC a refusé pour le moment de commenter les déclarations du PDG de Ripple sur ce procès à venir, la SEC devrait donc poursuivre Ripple pour la vente présumée de titres sans licence et d’avoir violé les lois de protection des investisseurs qui interdisent notamment de vendre des titres directement à des particuliers américains.

meilleurs bots crypto trading

Un procès qui pourrait permettre finalement de savoir si le jeton XRP, actif numérique que la société a lancé en 2012, est en fait un titre qui aurait dû être enregistré auprès de la SEC avant de le vendre, ou s’il peut effectivement être considéré comme un bien/service tel que Bitcoin BTC.

Ripple fait déjà face à des procès de la part d’investisseurs qui disent avoir justement été trompés sur la nature de l’actif XRP, la SEC passe donc à l’action et a décidé de poursuivre Ripple pour la vente de son jeton XRP.

Face à l’hostilité de l’administration américaine envers les cryptomonnaies, le CEO de Ripple, Brad Garlinghouse, avait évoqué un départ possible de la société à l’étranger, il avait indiqué plusieurs options possibles dont Londres au Royaume-Uni.

Avec ce procès contre la SEC, Ripple va peut-être effectivement décider de partir pour rejoindre un pays plus accueillant envers les crypto-monnaies et surtout son jeton XRP.

Une fin d’année peu joyeuse pour Ripple qui vient d’apprendre l’arrivée de ces poursuites juste avant noël et les fêtes de fin d’année.
Le PDG de Ripple a d’ailleurs déclaré à ce sujet: «Ce n’est pas seulement digne de Grinch, c’est choquant».

Il ne reste donc plus qu’à attendre la plainte officielle qui sera déposée prochainement par la SEC afin d’en savoir plus sur ce futur procès Ripple/SEC.

Un cours Ripple en baisse suite à ces nouvelles négatives, le cours XRP se trouve actuellement autour des 0,47$/0,39€ sur Binance.

La plainte officielle de la SEC a été déposée, lisez notre article à ce sujet: cliquez ici.

À LIRE AUSSI: