Une marketplace sur le darknet bannit des vendeurs qui proposaient de faux vaccins pour le Coronavirus/Covid-19 en échange de Bitcoin


Partager cet article:

Une marketplace sur le darknet bannit des vendeurs qui proposaient de faux vaccins pour le Coronavirus/Covid-19 en échange de Bitcoin

Sur le darknet, on trouve de tout à vendre dont beaucoup de choses illégales, drogues, armes à feu, logiciels de piratage, numéros de cartes bancaires volées, photos de passeports, mots de passe, etc…

Avec la crise du Coronavirus/Covid19, des escrocs tentent de vendre de faux vaccins pour ce virus alors qu’il n’y a bien sûr pas de vaccin pour le moment.

Même si les personnes derrière des sites sur le darknet savent qu’elles vendent souvent des produits illégaux, certaines se sont quand même fixées des limites dont celle de refuser des vendeurs tentant de vendre de faux vaccins contre le Coronavirus.

Le darknet compte de nombreux vendeurs de médicaments ou drogues comme cannabis, marijuana, cocaine, stéroides, fentanyl, etc…
De nombreux médicaments sans ordonnance sur le darknet avec donc certains vendeurs qui ont eu l’idée de proposer de faux vaccins coronavirus.

Rapporté par le journal anglais, The Independent, une marketplace qui s’appelle Monopoly Market a donc banni des vendeurs de sa place de marché qui tentaient de vendre ces faux vaccins contre le Covid-19.

déclaration fiscale bitcoin 2021

La marketplace du darknet Monopoly Market a prévenu ses membres en leur indiquant que toute personne tentant de vendre des faux vaccins sera expulsée de la plateforme immédiatement.
Des faux vaccins vendus très chers et en Bitcoin, sur les photos on peut voir des vaccins Coronavirus labélisés “testés et confirmés” vendus 200 à 300 dollars en BTC ou XMR (Monero) !

“Tout vendeur proposant des produits comme «remède» au coronavirus sera non seulement définitivement retiré de cette place de marché, mais devrait être évité comme la grippe espagnole.

En aucun cas utiliser COVID-19 comme outil de marketinga indiqué Monopoly Market sur le darknet

Le journal The Independent a notamment repéré un soi disant vaccin contre le coronavirus vendu 300 dollars sur Agartha market et contenant un mélange de nicotine, cocaine et amphétamines !

Une belle arnaque de plus associée au Bitcoin qui est l’une des monnaies utilisées sur le darknet avec Monero.

La marketplace du darknet interdit aussi aux vendeurs de profiter de la pénurie de masques pour en vendre à des prix beaucoup plus chers.

Monopoly Market va même jusqu’à donner des conseils aux vendeurs qui rencontrent physiquement des clients, de se protéger avec un masque, gants et lunettes pour les yeux afin de ne pas être contaminé par le virus ou de le donner à un client.

La gravité de la situation liée au Coronavirus/Covid19 aura donc éveillé une certaine prise de conscience même au sein du darknet et des cybercriminels qui y rôdent.

À LIRE AUSSI: