Le FBI a arrêté Virgil Griffith, développeur à la fondation Ethereum, soupçonné d’avoir aidé la Corée du Nord à contourner les sanctions Américaines

Le FBI a arrêté Virgil Griffith, développeur à la fondation Ethereum, soupçonné d'avoir aidé la Corée du Nord à contourner les sanctions Américaines

À son arrivée à l’aéroport de Los Angeles, Virgil Griffith, membre de la Ethereum Foundation, a été arrêté par le FBI (Federal Bureau of Investigation) qui le soupçonne d’avoir aidé la Corée du Nord à contourner les sanctions économiques Américaines en utilisant la blockchain Ethereum.

Virgil Griffith s’est rendu cette année en Corée du Nord et a donc attiré l’attention des autorités sur ce déplacement du fait de ses fonctions de développeur et chercheur en technologie blockchain à la Fondation Ethereum comme l’indique son profile Linkedin.

Le procureur Américain Geoffrey S. Berman a déclaré:

“Comme il est allégué, Virgil Griffith a fourni des informations extrêmement techniques à la Corée du Nord, sachant que ces informations pourraient être utilisées pour aider la Corée du Nord à blanchir de l’argent et à se soustraire à des sanctions.
En agissant ainsi, Griffith a mis en péril les sanctions que le Congrès et le président ont adoptées pour exercer une pression maximale sur le régime dangereux de la Corée du Nord.”

Son déplacement en Corée du Nord coincide avec la conférence sur la crypto-monnaie et la blockchain de Pyongyang en 2019.
La Corée du Nord qui envisage la création d’une cryptomonnaie nationale Nord Coréenne et l’utilisation de la blockchain Ethereum afin de contourner les sanctions économiques Américaines qui frappent le pays totalitaire dirigé par Kim Jong-Un.

William F. Sweeney Jr, Directeur adjoint du FBI, a déclaré notamment:

«Nous ne pouvons permettre à personne d’éviter les sanctions car les conséquences de l’obtention de fonds, de technologies et d’informations par la Corée du Nord renforcent son désir de construire des armes nucléaires qui mettent le monde en péril.»

Virgil Griffith risque donc 20 ans de prison s’il s’avère qu’il a effectivement aidé la Corée du Nord à contourner les sanctions Américaines qui ne sont pas seulement économiques mais aussi technologiques.

Il doit être entendu par un tribunal fédéral sous peu, il saura alors ce qu’il attend par la suite.

De plus en plus de pays sanctionnés par les Etats-Unis comme Cuba, le Venezuela ou la Corée du Nord se tournent vers Bitcoin et la technologie blockchain afin de contourner les sanctions Américaines.

À LIRE AUSSI: