La Corée du Nord développe sa propre cryptomonnaie similaire à Bitcoin


Partager cet article:

La Corée du Nord développe sa propre cryptomonnaie similaire à Bitcoin

La Corée du Nord développe sa propre cryptomonnaie similaire à Bitcoin.

Face aux sanctions économiques, une monnaie alternative comme la cryptomonnaie Bitcoin peut s’avérer utile comme nous l’avons vu dans divers articles récemment.

Afin de contourner les sanctions, Cuba et ses habitants utilisent Bitcoin.
Le volume d’échange en Bitcoin est très important au Vénézuela.

La Corée du Nord est un autre pays qui fait face à des sanctions économiques de la part des Etats-Unis et pour y faire face, la pays développe actuellement sa propre cryptomonnaie similaire à Bitcoin.

Un article de Vice rapporte les déclarations d’un officiel de la Corée du Nord en charge du développement de la cryptomonnaie pour la Corée du Nord.

Il déclare ceci notamment:

La cryptomonnaie Nord-Coréenne n’a pas encore de nom “ressemblera davantage à Bitcoin ou à une autre monnaie cryptée”, a déclaré Alejandro Cao de Benos, Responsable des conférences sur la crypto-monnaie en Corée du Nord, et délégué spécial du Comité de la culture pour la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

«Nous sommes encore au tout début de la création du jeton.
Nous en sommes maintenant à la phase d’étude des produits qui donneront de la valeur», déclare Cao de Benos, ajoutant qu’il n’y avait «aucun projet de numérisation du Won nord-coréen pour le moment».

Cao de Benos déclare aussi que certaines sociétés étrangères auraient signé des contrats avec le gouvernement Nord-Coréen pour développer des systèmes de blockchain dans des domaines tels que l’éducation, la médecine et la finance.

Il ne peut bien sûr citer aucun nom sous peine de représailles ou de sanctions supplémentaires.

Cao de Benos a annoncé la tenue de la deuxième conférence sur les blockchains prévue pour le mois de février 2020 qui exclura de nouveau les journalistes bien que les citoyens américains soient les bienvenus…

La Corée du Nord a les capacités techniques de développer sa propre cryptomonnaie ou une blockchain privée, rien de techniquement difficile en se basant sur la technologie existante.

Le fait d’avoir sa propre cryptomonnaie implique surtout qu’elle soit ensuite utilisable et échangeable avec d’autres personnes, gouvernements, etc…
Bitcoin est accepté et utilisé dans le monde entier, les Cubains l’utilisent car Bitcoin peut ensuite servir à acheter des biens ou produits sur internet ou localement.

Avoir un Kim Coin ne veut pas dire que cela aidera Pyongyang à faire des échanges avec d’autres pays comme cela est possible avec Bitcoin par exemple.
Mais la Corée du Nord sait toujours comment faire parler d’elle et a choisi ici les cryptomonnaies et Bitcoin pour attirer l’attention.

Pas de doute que Kim Jong-Un aimerait avoir un jeton crypto à son nom, le Kim Coin !

À LIRE AUSSI: