La SEC poursuit le PDG du projet crypto Shopin qui a utilisé les fonds de la ICO à des fins personnelles


Partager cet article:

La SEC poursuit le PDG du projet crypto Shopin qui a utilisé les fonds de la ICO à des fins personnelles

Les têtes continuent de tomber aux Etats-Unis où la SEC (Securities and Exchange Commission) poursuit en justice les projets crypto et les ICO qu’elle juge frauduleux.

Le dernier à tomber est le projet crypto Shopin fondé par Eran Eyal qui avait levé 42 millions de dollars en 2017 pour la création d’une plateforme sensée suivre les achats de consommateurs, plateforme qui n’a jamais vu le jour.

En fait, le PDG de Shopin aurait simplement dépensé l’argent de la ICO Shopin pour ses dépenses personnelles telles que loyer, divertissements en tous genres à hauteur d’au moins 500 000 dollars estime la SEC dans son communiqué de presse.

De plus, Eran Eyal n’a jamais enregistré cette vente de jetons auprès des autorités Américaines, la SEC déclare donc cette ICO illégale en plus d’avoir trompé et fraudé les investisseurs en utilisant les fonds à des fins personnelles.

La SEC indique aussi que le PDG de Shopin avait menti sur des partenariats qui n’existaient pas au final.

déclaration fiscale bitcoin 2021

Marc P. Berger, directeur du bureau régional de la SEC à New York, déclare notamment:

“Comme allégué dans l’action d’aujourd’hui, la SEC cherche à tenir Eyal et Shopin responsables de l’escroquerie des investisseurs innocents avec de fausses allégations sur les relations et les contrats qu’ils avaient obtenus à l’appui d’un profil d’acheteur universel basé sur la blockchain.”

Reste à voir combien il reste sur les 42 millions de dollars levés lors de la ICO Shopin ou si le PDG Eran Eyal a déjà tout dépensé…

Plus récemment, EOS a notamment été condamnée par la SEC à payer 24 millions de dollars d’amende concernant son ICO.

La SEC qui poursuit bien sûr le projet blockchain de Telegram et son ICO GRAM avec une audience prévue en février 2020.

À LIRE AUSSI: