FTX propose un plan de reprise de la plateforme Voyager en faillite qui permettrait aux utilisateurs de récupérer plus rapidement leurs cryptomonnaies

Partager cet article:

FTX propose un plan de reprise de la plateforme Voyager en faillite qui permettrait aux utilisateurs de récupérer plus rapidement leurs cryptomonnaies

Grâce à FTX, les utilisateurs de la plateforme Voyager Digital en faillite vont peut-être pouvoir récupérer leurs cryptomonnaies bloquées sur la plateforme crypto qui a déposé le bilan.

Le communiqué indique que « les clients recevraient des liquidités immédiates et la possibilité de s’inscrire sur FTX. »

En aidant les clients de Voyager, FTX veut attirer de nouveaux utilisateurs sur son échange crypto.

« FTX Trading Ltd. (« FTX »), propriétaire et exploitant de FTX.com, l’un des principaux échanges mondiaux de crypto-monnaie, a annoncé aujourd’hui une offre conjointe avec West Realm Shires Inc., le propriétaire et exploitant de FTX US, et Alameda Ventures Ltd, pour fournir des liquidités précoces aux clients de Voyager Digital, LLC (« Voyager »), qui a déposé son bilan à New York au début du mois.

Dans le cadre de la proposition conjointe, les clients de Voyager auraient la possibilité d’ouvrir un nouveau compte auprès de FTX avec un solde de trésorerie d’ouverture financé par une distribution anticipée sur une partie de leurs créances en faillite. Les clients pourraient retirer leur argent immédiatement ou l’utiliser pour acheter des actifs numériques sur la plate-forme FTX.

Aucun client n’est tenu de participer et la participation à la proposition conjointe est entièrement volontaire. », peut-on lire dans l’annonce.

Le plan de reprise proposé par FTX indique qu’il ne reprendrait pas les dettes liées au fonds three Arrows Capital (3AC).
Exposée à hauteur de 660 millions de dollars auprès du fonds Three Arrows Capital, qui est lui aussi en liquidation, Voyager Digital s’était récemment déclarée en faillite face à de telles pertes financières.

« Alameda achètera tous les actifs numériques de Voyager et les prêts d’actifs numériques (autres que les prêts à Three Arrows Capital (« 3AC »), décrits ci-dessous) en espèces immédiatement disponibles à la juste valeur marchande. Alameda paierait la valeur en espèces des actifs numériques de Voyager en séquestre. », précise le plan de reprise de FTX.

Après BlockFi qui est parvenue à trouver un accord de reprise avec FTX, l’échange crypto salvateur veut donc venir au secours des clients victimes du dépôt de bilan de Voyager Digital.

Meilleurs sites copy trading

Otages de cette situation, les clients de Voyager sont dans l’incertitude de revoir un jour leur argent investi sur cette plateforme.

Sam Bankman-Fried, PDG de FTX, a déclaré:

« Les clients de Voyager n’ont pas choisi d’être des investisseurs en faillite détenant des créances non garanties.

L’objectif de notre proposition conjointe est d’aider à établir un meilleur moyen de résoudre une entreprise crypto insolvable – un moyen qui permet aux clients d’obtenir rapidement des liquidités et de récupérer une partie de leurs actifs sans les obliger à spéculer sur les résultats de la faillite et à prendre des décisions unilatérales. des risques. »

Il reste maintenant à Voyager Digital de décider si elle accepte le plan de reprise proposé par FTX.

Des utilisateurs de Voyager qui auront peut-être plus de chance que ceux de Celsius, plateforme de prêt crypto également en faillite, que FTX a refusé de reprendre du fait de ses pertes qui dépassent le milliard de dollars.

Le marché crypto baissier actuel est l’occasion pour certains échanges crypto en bonne santé financière, tels que BinanceKraken, ou FTX, de faire de bonnes affaires et de reprendre les entreprises crypto en difficulté ou en faillite.

D’après Bloomberg, FTX serait également en discussion pour acquérir l’échange crypto sud-coréen Bithumb.

Un bear market qui permet à ces acteurs crypto de renforcer leur position alors que d’autres sont simplement condamnés à disparaître durant cette purge du secteur crypto qui n’est pas encore terminée.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: