Le procureur général des Bahamas, Ryan Pinder, a déclaré que l’échange crypto FTX est sous le coup d’une enquête civile et pénale

Partager cet article:

Le procureur général des Bahamas, Ryan Pinder, a déclaré que l'échange crypto FTX est sous le coup d'une enquête civile et pénale

Critiqué pour son manque d’action envers l’échange crypto FTX en faillite et son ancien PDG Sam Bankman-Fried basés aux Bahamas, le procureur général et ministre des Affaires juridiques Ryan Pinder a pris la parole lors d’une conférence de presse consultable sur Youtube au cours de laquelle il a déclaré que FTX est sous le coup d’une enquête civile et pénale.

Une allocution où il tient à rappeler l’intégrité de sa juridiction et que « les Bahamas sont un lieu de lois. »

« Les affaires de FTX Digital Markets sont examinées à la fois par les autorités civiles et pénales.

La Securities Commission, notre unité de renseignement financier et l’unité des crimes financiers de la police royale des Bahamas continueront d’enquêter sur les faits et les circonstances concernant la crise d’insolvabilité de FTX et toute violation potentielle de la loi des Bahamas.

Nous avons été choqués par l’ignorance de ceux qui affirment que FTX est venu aux Bahamas parce qu’ils ne voulaient pas se soumettre à un examen réglementaire. En fait, le monde regorge de pays dans lesquels il n’existe aucune autorité législative ou réglementaire sur le secteur de la crypto et des actifs numériques, mais les Bahamas ne font pas partie de ces pays.

Ces événements nous rappellent les leçons tirées de la réglementation des valeurs mobilières et d’autres réglementations financières sur la nécessité d’une coopération transfrontalière forte. Le public du monde entier sera mieux servi par une coopération réglementaire internationale forte.« 

Les autorités des Bahamas ont en effet mis du temps à agir de manière forte suite à la chute de FTX dont l’onde de choc a mis en difficulté de nombreuses entreprises crypto du secteur.

Sans oublier les centaines de milliers d’utilisateurs de l’échange crypto FTX qui ont perdu leur argent resté bloqué sur la plateforme désormais aux mains des liquidateurs. L’échange crypto compterait 1 million de créanciers !

meilleure carte débit crypto 300 250

Lors de son intervention, le procureur général n’a prononcé qu’une fois le nom de l’ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, soupçonné d’avoir utilisé des milliards de dollars provenant des fonds des clients pour soutenir l’activité de la société soeur Alameda Research ou pour également acheter de l’immobilier aux Bahamas.

Qualifié de voleur ou d’escroc, Sam Bankman-Fried, que certains appellent désormais le « Bernie Madoff des cryptos « , est toujours en liberté aux Bahamas, ce qui surprend de nombreux utilisateurs ruinés par FTX qui espèrent bien qu’il finira par rendre des comptes à la justice des Bahamas ou des Etats-Unis.

Suivez Conseils Crypto sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: