David Ripley, futur PDG de l’échange crypto Kraken, qualifie FTX et Sam Bankman-Fried de « voleurs »

Partager cet article:

David Ripley, futur PDG de l'échange crypto Kraken, qualifie FTX et Sam Bankman-Fried de "voleurs"

Alors que la faillite du géant FTX apporte son lot quotidien de révélations embarrassantes quant aux pratiques qui se tenaient au sein de l’échange crypto où des milliards de dollars manquent à l’appel, David Ripley, futur PDG de l’échange crypto Kraken, ne mâche pas ses mots en qualifiant FTX et Sam Bankman-Fried de « voleurs ».

Comme Jesse Powell, l’actuel PDG de Kraken, son successeur David Ripley a tenu lui aussi à dénoncer vigoureusement les activités frauduleuses révélées par la procédure de mise en faillite de FTX et l’analyse des comptes des sociétés du groupe.

Dans une interview au magazine Fortune, le futur CEO de Kraken a déclaré:

« Je pense que, d’après toutes les informations dont nous disposons [et] ce rapport de faillite qui vient d’être publié, c’est que FTX et SBF sont des fraudes complètes – pas seulement des fraudes, mais des voleurs ».

Il faut dire que les faits son accablants pour les anciens dirigeants de FTX et d’Alameda Research.
Entre l’utilisation abusive des fonds des clients ou l’achat de maisons pour les employés de FTX, le nouveau PDG de FTX, John J. Ray III, déclare que dans toute sa carrière, il n’a jamais vu  » un échec aussi complet des contrôles d’entreprise  » , cliquez ici pour lire notre article à ce sujet.

Sam Bankman-Fried, toujours libre de ses mouvements, est soupçonné d’avoir utilisé 10 milliards de dollars des fonds des clients de l’échange crypto FTX pour notamment soutenir l’activité de la société soeur Alameda Research.
Alameda Research qui était d’ailleurs secrètement exemptée de liquidation sur la plateforme de trading crypto.

Dans son interview à Fortune, David Ripley tient également à confirmer que Kraken n’a jamais été en pourparlers avec FTX concernant une acquisition potentielle.

Meilleurs sites copy trading

« Nous recevons constamment plus de demandes d’acquisition entrantes que je ne peux en suivre moi-même, mais il n’y a jamais eu de discussion légitime sur l’acquisition de FTX à aucun moment. Cela n’aurait aucun sens pour Kraken sur plusieurs fronts. »

Afin de rassurer ses utilisateurs, le futur PDG précise que Kraken n’a aucune exposition à FTX, Digital Currency Group (DCG) ou à toute entité liée à Sam Bankman-Fried, ancien CEO de FTX.

Les propos de Ripley qui qualifie Bankman-Fried de voleur illustrent la colère qui règne actuellement au sein de la communauté crypto, et surtout auprès des clients et investisseurs floués par FTX qui découvrent le vrai visage de Sam Bankman-Fried que certains appellent désormais le Bernie Madoff des cryptos.
De nombreux investisseurs ruinés souhaiteraient voir les autorités américaines interroger l’ex-CEO afin qu’il rende des comptes sur ses agissements frauduleux lorsqu’il était à la tête de FTX.

Comme Binance, l’échange crypto Kraken bénéficie de la fuite des clients de FTX qui se sont réfugiés sur ces plateformes de trading crypto jugées plus sûres.
À noter également que Kraken, afin d’aider les créanciers de FTX, a récemment décidé de bloquer les comptes liés à FTX, cliquez ici pour lire notre article à ce sujet.

Un cours Bitcoin très incertain qui tente de résister à l’onde de choc provoquée par la chute de FTX, le cours BTC se situe actuellement autour de 16570 dollarscliquez ici pour suivre le cours BTC en direct.

Suivez Conseils Crypto sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: