La procédure de mise en faillite de FTX révèle que sa filiale Alameda Research était secrètement exemptée de liquidation sur la plateforme de trading crypto

Partager cet article:

La procédure de mise en faillite de FTX révèle que sa filiale Alameda Research était secrètement exemptée de liquidation sur la plateforme de trading crypto

Suite à la mise en faillite de FTX et de ses sociétés affiliées, les documents de la procédure révèlent certaines pratiques révoltantes qui avaient lieu au sein de l’échange crypto.

En décortiquant les documents comptables du groupe FTX, le nouveau PDG en charge du redressement de FTX, John J. Ray III, déclare que dans toute sa carrière, il n’a jamais vu « un échec aussi complet des contrôles d’entreprise et une absence aussi complète d’informations financières dignes de confiance ».

Jamais dans ma carrière je n’ai vu un échec aussi complet des contrôles d’entreprise et une absence aussi complète d’informations financières dignes de confiance comme cela s’est produit ici. De l’intégrité compromise des systèmes et de la surveillance réglementaire défectueuse à l’étranger à la concentration du contrôle entre les mains d’un très petit groupe d’individus inexpérimentés, peu avertis et potentiellement compromis, cette situation est sans précédent.

Le nouveau CEO de FTX et son équipe d’analystes vont de surprise en surprise, découvrant ainsi que la filiale Alameda Research était secrètement exemptée de liquidation sur la plateforme de trading crypto.

Alors que de nombreux traders ont vu leurs positions et leurs fonds crypto liquidés lorsque leurs stratégies de trading n’allaient pas dans le sens du marché, Alameda Research pouvait donc se tromper allègrement et ne pas être liquidée comme le reste des utilisateurs de l’échange crypto FTX.

« Le groupe FTX n’a ​​pas tenu de livres et de registres appropriés, ni de contrôles de sécurité, en ce qui concerne ses actifs numériques. M. Bankman-Fried et M. Wang contrôlaient l’accès aux actifs numériques des principales activités du groupe FTX.

Les pratiques de gestion inacceptables comprenaient l’utilisation d’un compte de messagerie de groupe non sécurisé en tant qu’utilisateur racine pour accéder aux clés privées confidentielles et aux données extrêmement sensibles pour les sociétés du groupe FTX à travers le monde, l’absence de rapprochement quotidien des positions sur la blockchain, l’utilisation de logiciels pour dissimuler l’utilisation abusive des fonds des clients, l’exemption secrète d’Alameda de certains aspects du protocole d’auto-liquidation de FTX.com. », peut-on lire dans les documents déposés auprès du tribunal.

Utilisation abusive des fonds des clients

Comme l’indique également le rapport du nouveau PDG de FTX, Sam Bankman-Fried et certains employés utilisaient des logiciels pour dissimuler l’utilisation abusive des fonds des clients.
Le directeur technique de FTX, Gary Wang, a en effet révélé que l’ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, avait demandé la mise en place d’une backdoor (accès dissimulé) afin de pouvoir retirer les fonds des utilisateurs sans que personne ne s’aperçoive de rien.

Meilleurs sites copy trading

Sam Bankman-Fried aurait ainsi utilisé autour de dix milliards de dollars des fonds clients dans diverses activités annexes.

Achats de maisons pour les employés de FTX

En analysant les comptes de FTX aux Bahamas, le nouveau CEO de FTX a également découvert que les fonds d’entreprise du groupe FTX ont été utilisés pour acheter des maisons et des objets personnels pour les employés et les conseillers.

« Aux Bahamas, je comprends que les fonds d’entreprise du groupe FTX ont été utilisés pour acheter des maisons et d’autres objets personnels pour les employés et les conseillers. Je comprends qu’il ne semble pas y avoir de documentation pour certaines de ces transactions en tant que prêts, et que certains biens immobiliers ont été enregistrés au nom personnel de ces employés et conseillers dans les registres des Bahamas. »

Une procédure de mise en faillite de FTX qui va donc de surprise en surprise, des révélations qui choquent les anciens utilisateurs de la plateforme crypto dont certains sont désormais ruinés.

Les regards se portent désormais du côté de l’ancien PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, considéré comme principal responsable de la chute de l’empire FTX.
De nombreux investisseurs ruinés souhaiteraient voir les autorités américaines interroger l’ex-CEO afin qu’il rende des comptes sur ses agissements frauduleux lorsqu’il était PDG de FTX.

Certains investisseurs ont annoncé qu’ils vont assigner Bankman-Fried en justice pour fraude.

Il faut s’attendre à de nouvelles révélations surprenantes, la procédure d’analyse des comptes de FTX vient tout juste de démarrer.

Si vous souhaitez lire l’ensemble du rapport déposé auprès du tribunal en charge de la procédure de mise en faillite de FTX, cliquez ici pour y accéder.

Suivez Conseils Crypto sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: