Affaire LUNA/UST, le PDG de Binance demande plus de transparence de la part du projet crypto Terra

Partager cet article:

La crise autour de la chute du cours UST et du cours LUNA a amené le PDG de Binance, Changpeng Zhao, à s’exprimer de nouveau sur le sujet, demandant notamment plus de transparence de la part de l’équipe du projet blockchain Terra (LUNA).

« CZ » Binance s’était déjà exprimé il y a quelques jours, se disant déçu de la façon dont a été gérée la chute des cours UST et LUNA par l’équipe Terraform Labs, cliquez ici pour lire notre article.

Suite à la réapparition de Do Kwon, le fondateur de Terra (LUNA) et du stablecoin UST, qui a proposé un plan de sauvetage de l’entreprise, Changpeng Zhao a donné son avis sur les propositions de Do Kwon qu’il ne soutient pas.

Le CEO de Binance déclare en effet qu’il considère qu’une « fork » (réinitialisation du réseau) de Terra et la distribution d’un nouveau jeton LUNA sont une mauvaise idée.

« Ces derniers jours, nous nous sommes efforcés de soutenir la communauté Terra. Dans mes tweets, je souligne simplement les problèmes potentiels de ma compréhension. Minting, forking, ne crée pas de valeur. Racheter, brûler oui, mais nécessite des fonds. Des fonds que l’équipe du projet peut ne pas avoir. » déclare-t-il sur son compte Twitter suivi par plus de 6 millions de personnes.

Selon lui, il serait plus approprié de brûler les milliards de tokens LUNA qui ont été créés en masse lors de la chute du cours LUNA, suite à la perte de parité du stablecoin UST avec le dollar USD.
Il y a aujourd’hui 6500 milliards de jetons Luna en circulation contre plusieurs centaines avant ce dramatique incident.

meilleurs bots crypto trading

Comme il le souligne, afin de brûler ces milliers de millards de jetons LUNA, il faudrait que le projet Terra rachète ces tokens, ce qui demande beaucoup de fonds que l’équipe Terraform Labs ne possède peut-être pas.

Dans son intervention, le PDG de Binance demande également plus de transparence de la part de l’équipe de Terra.
Beaucoup d’interrogations ont en effet surgi au sujet des 3,5 milliards de dollars en Bitcoin (BTC) que détenait le projet Terra et qui devaient justement servir à soutenir la parité du stablecoin UST avec le dollar USD.

À cet égard, j’aimerais voir plus de transparence de leur part.

Beaucoup plus! Y compris les transactions spécifiques en chaîne (txids) de tous les fonds. S’appuyer sur l’analyse d’un tiers n’est ni suffisant ni précis. C’est la première chose qui aurait dû arriver.

Hors, comme l’indique un artible de Bloomberg, ces milliards de dollars en bitcoin de Terra ont été envoyés sur des échanges crypto centralisés tels que Binance et Gemini, ce qui ne permet pas de suivre les transactions suivantes qui ont été effectuées avec ces bitcoins sur ces plateformes de trading.

Impossible donc de savoir si ces BTC ont été utilisés par l’équipe Terra afin de contrer la chute du cours UST ou si ces fonds en bitcoin ont servi à autre chose au final.

Ce manque de transparence ne sert pas la cause du projet Terra, un point important que le PDG de Binance a tenu à mettre en avant dans son intervention sur Twitter.

« Je n’ai pas toujours raison, mais mon point de vue est le suivant : des échecs peuvent/arriveront. Mais lorsqu’ils le font, la transparence, une communication rapide et la responsabilité envers la communauté sont extrêmement importantes.

J’espère juste que les équipes de projet pourront renaître de leurs cendres et reconstruire de manière appropriée et sensée. Indépendamment de mes opinions personnelles ou de la solution choisie à la fin, nous serons toujours là pour soutenir la communauté de toutes les manières possibles. », conclut-il à la fin de son intervention sur Twitter.

Dans cette affaire dramatique qui a vu la chute d’un des plus importants projets crypto du secteur, de nombreuses personnes ont perdu toutes leurs économies investies dans la cryptomonnaie LUNA ou le stablecoin UST. Des suicides ont hélas également été signalés.

Les détenteurs de jetons LUNA et UST attendent désormais de savoir quel plan de relance sera choisi, celui proposé par le fondateur de Terra ou celui avancé par le PDG de Binance qui consisterait à brûler des milliards de jetons LUNA afin de faire progressivement remonter son cours.

Un cours LUNA qui se situe actuellement autour de 0,0002$ sur Binance où le trading a été relancé en paire BUSD.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: