Do Kwon, le fondateur de Terra (LUNA) et du stablecoin UST, refait surface et propose un plan de sauvetage

Partager cet article:

Do Kwon, le fondateur de Terra (LUNA) et du stablecoin UST, refait surface et propose un plan de sauvetage

Après trois jours de silence, Do Kwon, le fondateur de la blockchain Terra (LUNA) et du stablecoin UST, a refait surface sur son compte Twitter ainsi que sur un forum où il a exposé son plan de sauvetage de l’entreprise.

Face à l’étendue des dégâts suite à la chute catastrophique du cours LUNA et du cours UST, Do Kwon propose d’abandonner l’idée de sauver le stablecoin UST et d’effectuer une fork de Terra (réinitialisation du réseau) afin de créer un nouveau token LUNA qui serait distribué aux détenteurs de jetons LUNA et UST qui ont été affectés par la chute du cours de ces cryptomonnaies.

Sur son compte Twitter, le fondateur dit avoir le coeur brisé suite à la douleur subie par la communauté Terra (LUNA).

« J’ai passé les derniers jours au téléphone à appeler les membres de la communauté Terra – constructeurs, membres de la communauté, employés, amis et famille, qui ont été dévastés par la chute de l’UST. Je suis navré de la douleur que mon invention vous a tous causé. »

S’il est resté silencieux, Do Kwnon, indique que lui et ses équipes travaillent sur beaucoup de choses en même temps afin de trouver un plan de relance du projet blockchain Terra.

Un plan de relance intitulé « Plan de relance de l’écosystème Terra«  qu’il détaille sur le forum Agora, cliquez ici pour y accéder.

meilleurs bots crypto trading

Dans ce plan de relance, le fondateur de Terra évoque le fait que même si le stablecoin UST parvenait à retrouver sa parité avec le dollar USD, il n’y aurait pas assez de ressources afin de relancer le cours LUNA qui ne vaut plus rien aujourd’hui.

« À ce jour, il reste encore plusieurs milliards de dollars d’UST, et la valeur du jeton Luna est tombée à pratiquement zéro.

Même si le peg devait finalement se rétablir après la capitulation des derniers acheteurs et vendeurs marginaux, les détenteurs de Luna ont été si sévèrement liquidés et dilués que nous manquerons de l’écosystème pour reconstruire à partir des cendres. Alors qu’une économie décentralisée a besoin d’argent décentralisé, l’UST a perdu trop de confiance avec ses utilisateurs pour jouer le rôle. », déclare Do Kwon sur le forum Agora.

Kwon propose donc de réinitialiser (« fork ») le réseau Terra afin de créer un nouveau token LUNA qui serait distribué aux détenteurs de jetons LUNA et UST.
Il évoque la création d’un milliard de jetons qui seraient répartis ainsi comme détaillé dans sa proposition sur le forum:

  • « 400 millions (40%) aux détenteurs de Luna avant l’événement de depegging (perte de parité avec le dollar usd) (le dernier tick de 1$ avant le depeg sur Binance devrait être raisonnable), bLuna, LunaX et Luna détenus dans des contrats devraient également être destinataires, moins le compte Terraform Labs terra1dp0taj85ruc299rkdvzp4z5pfg6z6swaed74e6.
    La nouvelle chaîne devrait appartenir à la communauté. Il est important de préserver une propriété décente du réseau chez ses partisans et bâtisseurs les plus forts.
    .
  • 400 millions (40%) aux détenteurs d’UST au prorata au moment de la nouvelle mise à niveau du réseau. Les détenteurs d’UST doivent être rendus entiers autant que possible.
    .
  • 100 millions (10%) aux détenteurs de Luna au dernier moment de l’arrêt de la chaîne – les acheteurs marginaux de luna de dernière minute devraient être indemnisés pour leur rôle dans la tentative d’assurer la stabilité du réseau.
    .
  • 100 millions (10%) au pool communautaire pour financer le développement futur.
    Tous les Luna en plus de la troisième tranche doivent être mis en staking à l’état de genèse du réseau.
    Le réseau devrait inciter sa sécurité avec un taux d’inflation raisonnable, disons 7%, car les frais ne suffiront plus à payer la sécurité sans les frais de swap. »

En faisant cette proposition, le fondateur de Terra sait que certaines personnes ne sauront pas d’accord avec cette distribution de jetons mais il évoque la nécessité de passer à l’action afin que le réseau survive à cette crise.

« Terra a besoin d’une communauté pour continuer à se développer et à redonner de la valeur à son espace de blocs – la seule façon d’y parvenir est de s’assurer que les détenteurs de jetons avant le début de l’attaque, les membres et les constructeurs les plus fidèles de la communauté, restent pour continuer à fournir de la valeur.

Il s’agit d’un équilibre difficile et pas de réponses faciles dans la redistribution de la valeur au sein du réseau. Mais la valeur doit être distribuée pour permettre à l’écosystème de survivre, et dans son état actuel, ce ne sera pas le cas. », ajoute-t-il.

Il y a aujourd’hui 6500 milliards de jetons LUNA en circulation contre plusieurs centaines de millions avant la chute du cours UST.

En réponse à la proposition de distribution, les détenteurs de LUNA qui ont payé leurs jetons au prix fort avant la chute des cours espèrent être indemnisés de manière équitable au regard de ceux qui ont pu acquérir des tokens LUNA pour pratiquement rien ces derniers jours.

En l’état actuel du projet Terra, une fork et la distribution d’un nouveau jeton LUNA est en effet une solution envisageable, il y aurait également la possibilité pour Terra de racheter les milliards de tokens créés et de les brûler afin de revenir à une capitalisation raisonnable mais il faut des fonds importants.
Reste à voir si les personnes qui ont perdu leur argent investi dans la cryptomonnaie LUNA pourront le récupérer avec le nouveau token LUNA si c’est la solution de secours qui sera appliquée.

Après avoir arrêté le trading des jetons LUNA et UST, Binance a relancé le trading des tokens en paire BUSD.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: