L’échange crypto Indien Coindelta ferme ses portes !


Partager cet article:

L'échange crypto Indien Coindelta ferme ses portes

L’échange crypto Indien Coindelta ferme ses portes !

L’incertitude entourant les réglementations Indiennes relatives à la crypto-monnaie en Inde a poussé Coindelta, l’une des plus importantes sociétés d’échange d’actifs numériques du pays, à fermer ses activités.

Cela s’est notamment passé malgré une décision de la Cour suprême d’établir un règlement à la fin du mois dernier. En ce sens, l’annonce officielle se lit comme suit:

“À notre grand regret, nous ne pourrons pas continuer à offrir des services d’échange de crypto-monnaie.
Il a été très difficile d’utiliser Coindelta au cours des 6 derniers mois.
L’interdiction des banques par la RBI (Banque de réserve de l’Inde) nous a empêché de fournir des retraits et des dépôts. L’affaire de la Cour suprême n’a pas progressé de manière significative, ce qui nous rend difficile de prédire quand la réglementation arrivera.”

Dans un autre extrait de cette annonce, la société a ajouté:

Accumulez Ethereum

“Exploiter cet échange crypto coûte très cher dans un environnement aussi défavorable.
Nous travaillons avec des commissions de négociation minimales, nous-mêmes qui gérons tous les coûts, afin que l’expérience de négociation ne soit pas affectée par cet environnement.
Économiquement, il n’est plus viable de continuer cet échange crypto.
Nous ne sommes pas du tout heureux de cesser nos opérations.
C’est quelque chose qui nous brise le cœur, mais c’est nécessaire compte tenu des ressources limitées dont nous disposons.”

En outre, la plate-forme a permis de suspendre tous les marchés de crypto-devises de sa plate-forme à 14h00 le 30 mars 2019, annulant toutes les commandes en attente et renvoyant tous les fonds dans le portefeuille de ses utilisateurs. En outre, ils continueront à offrir un service de porte-monnaie jusqu’au 29 avril 2019.

Le statut et l’avenir des crypto-monnaies en Inde continuent d’être une énorme inconnue.
Après l’interdiction de la RBI, des requêtes publiques et privées ont été déposées pour faire appel devant le tribunal, déclarant que la décision était inconstitutionnelle.

Cependant, et malgré les décisions de la Cour suprême, il n’existe encore aucun signe de réglementation ni de changement de position de la part de la banque.

À LIRE AUSSI: