Un tribunal au Danemark confirme que la banque Nordea peut interdire à ses employés de posséder du Bitcoin !

Un tribunal au Danemark confirme que la banque Nordea peut interdire à ses employés de posséder du Bitcoin

Si vous travaillez à la banque Nordea, vous n’avez pas le droit de posséder du Bitcoin BTC !

En 2019, difficile de croire à ce genre de décision d’un tribunal qui confirme que la banque Nordea, une des plus grosses banques du Danemark, a le droit d’interdire à ses employés de posséder du Bitcoin BTC ou d’autres cryptomonnaies.

C’est pourtant ce qu’a confirmé un verdict publié lundi sur le site Web du tribunal de Copenhague comme le rapporte le site BnnBloomberg.

Le syndicat des employés de Nordea avait porté l’affaire en justice considérant que cela portait atteinte à la vie privée des employés mais le tribunal en a décidé autrement en confirmant que la banque peut donc interdire à ses employés de posséder du Bitcoin mais aussi de l’Ethereum, Ripple XRP, Litecoin, etc…

“Nous avons intenté une action en justice en raison du principe selon lequel tout le monde a évidemment une vie privée et le droit d’agir à titre personnel”, a déclaré Kent Petersen, président du syndicat des employés du secteur financier.

La banque Nordea invoque diverses raisons d’interdire à ses employés de posséder du Bitcoin du fait du risque lié aux cryptomonnaies qui ne sont pas réglementées et liées à des activités criminelles, notamment le blanchiment d’argent.
Une règle que veut imposer la banque à ses employés afin qu’ils ne nuisent pas à la réputation de la banque en étant associés à Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies.

Cette mesure s’applique uniquement aux employés de la banque et pas aux clients bien sûr, elle ne s’applique pas aux employés qui avaient déjà fait des investissements en crypto monnaie avant l’interdiction décidée par la banque Nordea.

Les employés sont par contre libre d’aller travailler ailleurs s’ils veulent posséder du Bitcoin.
S’ils en achètent de leur côté sans le faire savoir à la banque, on s’imagine qu’ils peuvent quand même en posséder mais la décision du tribunal peut surprendre du point de vue des libertés individuelles effectivement.

À LIRE AUSSI: