Le Nigéria n’a pas banni Bitcoin et les cryptomonnaies indique la banque centrale du pays

Partager cet article:

Le Nigéria n'a pas banni Bitcoin et les cryptomonnaies indique la banque centrale du pays

Le mois dernier, la banque centrale du Nigéria interdisait aux banques d’accepter les transactions liées aux cryptos et de fermer les comptes bancaires liés à des transactions avec Bitcoin et les cryptomonnaies.

Une décision qui ressemblait à un bannissement de l’utilisation des cryptomonnaies dans le pays.

Adamu Lamtek, sous-gouverneur de la banque centrale du Nigéria, a déclaré que les gens sont libres de posséder ou de s’échanger du Bitcoin et des cryptomonnaies, rapporte le média Today NG.

« La CBN n’a pas imposé de restrictions à l’utilisation des crypto-monnaies et nous ne décourageons pas les gens d’en échanger.

Ce que nous venons de faire, c’est d’interdire les transactions avec les crypto-monnaies dans le secteur bancaire. », a-t-il déclaré.

Adamu Lamtek s’est exprimé au nom du gouverneur de la banque, Godwin Emefiele, et a fait ces déclarations lors d’une récente réunion de journalistes tenue par la banque dans la ville nigériane d’Abuja.

La possession ou l’échange de Bitcoin BTC et d’autres cryptomonnaies n’est donc pas interdit au Nigéria mais le système bancaire du pays a interdiction de travailler avec ce secteur d’activité.

Accumulez Ethereum eth

Hors, changer et convertir ses bitcoins et cryptomonnaies en argent est indispensable pour toute personne qui fait du trading de crypto ou qui souhaite simplement acheter ou vendre des cryptomonnaies avec de l’argent fiduciaire comme des euros ou dollars.

Si la banque centrale du Nigéria dit ne pas interdire les cryptomonnaies dans le pays, elle tente simplement d’asphyxier son commerce en privant les utilisateurs du système bancaire afin qu’ils ne puissent pas les convertir en dollar ou dans la monnaie locale.

Ces déclarations permettent donc de clarifier le statut de Bitcoin dans le pays ainsi que la légalité de l’échange de cryptomonnaies pour les personnes vivant dans ce pays d’Afrique.

Le fait d’interdire aux banques de travailler avec le secteur des cryptomonnaies a simplement eu pour effet de développer le trading peer to peer entre personnes et de voir apparaître des réseaux d’échanges clandestins permettant de vendre ou d’acheter du Bitcoin avec la monnaie locale.

Le Nigéria est un des pays d’Afrique où le Bitcoin est très populaire, les volumes de trading sont très importants malgré les nouvelles interdictions prononcées récemment par la banque centrale du pays.

Une banque centrale qui changera peut-être d’avis dans le futur quand elle constatera que ce type de décision n’arrêtera pas la population de faire du trading de Bitcoin et de cryptomonnaies.

Le cours Bitcoin BTC se trouve actuellement autour des 57800$/48600€ sur Binance.

À LIRE AUSSI: