La Gendarmerie Française utilise la technologie blockchain Tezos


Partager cet article:

La gendarmerie Française utilise la technologie blockchain Tezos

Depuis plusieurs mois, la Gendarmerie nationale utilise la technologie blockchain Tezos (XTZ) dans la gestion des dépenses du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N).

Les dépenses sont répertoriées sur la blockchain publique Tezos qui est une société Française à la base et qui a été fondée par Johann Gevers, Arthur et Kathleen Breitman.
Une ICO Tezos en 2017 qui avait levé 232 millions de dollars et qui se pose en concurrente de la blockchain Ethereum mettant en avant notamment sa vitesse de transaction par seconde plus élevée.

Concernant la Gendarmerie Nationale, un smart contract ou contrat intelligent s’occupe de gérer les données sur la blockchain Tezos sans révéler d’informations confidentielles en rapport avec les enquêtes de la Gendarmerie Française.

C’est Nomadic Labs qui annonce cette nouvelle sur Lindedin, Nomadic Labs est le principal centre de recherche et de développement de Tezos à Paris en France.
Nomadic Labs qui compte plus de 40 chercheurs/ingénieurs travaillant sur la blockchain Tezos et son implémentation dans des applications pratiques comme dans le cas présent avec la Gendarmerie Nationale.

Une belle publicité pour la blockchain Tezos qui pourrait être utilisée par d’autres administrations françaises dans le futur.

déclaration fiscale crypto bitcoin 2021

À LIRE AUSSI: