Yacht de luxe et lingots d’or, le fondateur d’Oyster Protocol et du jeton Pearl a été arrêté pour fraude et évasion fiscale


Partager cet article:

Yacht de luxe et lingots d'or, le fondateur d'Oyster Protocol et du jeton Pearl a été arrêté pour fraude et évasion fiscale

Tout comme le célèbre John McAfee, Amir Bruno Elmaani, 28 ans, n’a pas échappé à la justice américaine et a été arrêté par la police le 9 décembre 2020 à Martinsburg, Virginie-Occidentale, pour fraude et évasion fiscale.

Connu sous le pseudonyme “Bruno Block“, le ministère américain de la justice a publié un communiqué résumant les aventures du fondateur d’Oyster Protocol et de son stratagème d’évasion fiscale de plusieurs millions de dollars.

” ELMAANI a gagné des millions de dollars grâce à la vente d’une nouvelle crypto-monnaie, mais a éludé la déclaration de ce revenu à l’IRS, notamment en déposant une fausse déclaration de revenus, en exploitant son entreprise et en possédant des actifs par le biais de pseudonymes et de sociétés écrans, en obtenant des revenus via des nominés, et négocier de l’or et de l’argent.”, indique le communiqué des autorités américaines.

Fin 2017, lors de l’euphorie des ICO et du début du dernier bull run de Bitcoin BTC, Amir Bruno Elmaani avait commencé à faire la promotion de son projet baptisé Oyster Protocol (Protocole huitre…).

Oyster devait être une plate-forme de stockage de données en ligne qui permettrait aux utilisateurs d’acheter du stockage de données en ligne avec des jetons Pearl.

La justice américaine révèle que le fondateur a caché son identité à ses employés et futurs associés, en opérant sous le nom de Bruno Block et en utilisant des sociétés offshore.
Fin 2017, il a vendu ses jetons Pearl pour plusieurs millions de dollars et a par la suite décidé d’échapper au fisc en omettant de déclarer ses revenus ainsi qu’en utilisant des sociétés écrans ou des membres de sa famille.

déclaration fiscale crypto bitcoin 2021

S’il a par exemple déclaré un revenu minimum en 2018, les autorités américaines révèlent que Amir Bruno Elmaani a pourtant dépensé 10 millions de dollars pour l’achat de yachts.
Après l’arrestation d’aujourd’hui, il ne naviguera nulle part de si tôt.”, a déclaré le directeur adjoint du FBI, William F. Sweeney Jr.

A cela s’ajoute un train de vie somptueux et des lingots d’or.

“ELMAANI faisait beaucoup de transactions en métaux précieux, gardait des lingots d’or dans un coffre-fort sur un yacht qu’il possédait et utilisait de grandes sommes d’argent pour payer ses dépenses personnelles.”, indique le communiqué.

Fin 2018, Amir Bruno Elmaani a émis de nouveaux jetons qu’il a pris pour son usage personnel afin de se générer des revenus supplémentaires.

Il est désormais inculpé de deux chefs d’accusation de fraude fiscale, chacun passible d’une peine maximale de cinq ans de prison.

Le même type de mésaventure qui est arrivée à John McAfee, il était recherché par le fisc américain pour fraude crypto et évasion fiscale, il a été arrêté en Espagne et devrait être extradé aux Etats-Unis afin d’y être jugé.

Kelly R. Jackson, agent spécial de l’IRS, a ainsi déclaré:

“Assurer l’intégrité de notre système fiscal est une priorité de l’IRS-CI.

La fraude fiscale ne vise qu’à détériorer la confiance dans ce système et ceux qui ne paient pas leur juste part seront étudiés.

L’utilisation de la crypto-monnaie comme moyen de frauder et d’éluder les impôts n’empêchera pas nos agents de faire ce que nous faisons de mieux – suivre l’argent.”

Cela rappelle aussi l’importance de faire ses recherches avant d’investir son argent dans un projet crypto qui peut être complètement bidon comme l’était le projet Oyster.

Après son “exit scam”, Amir Bruno Elmaani aura profité d’un train de vie somptueux au détriment de personnes qui ont été bernées par ce projet qui semblait peut-être prometteur pour certains investisseurs.

Fini les yachts, “Bruno Block” va désormais devoir passer plusieurs années en prison, dans un cadre beaucoup moins luxueux.

À LIRE AUSSI: