Mauvaise surprise pour Facebook, la banque centrale Brésilienne interdit les paiements numériques de WhatsApp


Partager cet article:

Mauvaise surprise pour Facebook, la banque centrale Brésilienne interdit les paiements numériques de WhatsApp

Il y a quelques jours, WhatsApp avait annoncé le lancement du paiement numérique au Brésil.

Prémices de l’arrivée prochaine du stablecoin Libra, la banque centrale du Brésil a ordonné l’arrêt immédiat des paiements numériques sur WhatsApp et WhatsApp Pay dans le pays.

L’annonce officielle de la banque centrale du Brésil indique qu’elle doit s’assurer que cette nouvelle solution de paiement ne nuit pas à la concurrence.
D’une certaine manière, WhatsApp nécessite l’autorisation préalable des autorités avant de lancer un tel système de paiement qui pourrait nuire à la concurrence.

C’est ce que redoute de nombreux pays avec l’arrivée de Facebook et son stablecoin Libra, les milliards d’utilisateurs qui seraient invités à basculer sur les services de paiement Facebook.

WhatsApp au Brésil est utilisée par plus de 120 millions d’utilisateurs !

La banque centrale du Brésil a donc interdit immédiatement à Visa et Mastercard de traiter les transactions sur WhatsApp.

“Dans le cadre de ses fonctions de régulateur et de superviseur des accords de paiement au Brésil, la Banque centrale (BC) a ordonné à Visa et à Mastercard de suspendre le démarrage des activités ou de cesser immédiatement d’utiliser l’application WhatsApp pour initier des paiements et des transferts dans le cadre de les accords mis en place par ces entités contrôlées.

La décision de la BC est de préserver un environnement compétitif adéquat, qui assure le fonctionnement d’un système de paiement interopérable, rapide, sécurisé, transparent, ouvert et bon marché.

La mesure permettra à la Banque centrale d’évaluer tout risque pour le bon fonctionnement du système de paiement brésilien (SPB) et de vérifier le respect des principes et règles énoncés dans la loi 12.865 de 2013.

Le démarrage ou la continuité possible des opérations sans analyse préalable du régulateur pourrait causer des dommages irréparables au SPB, notamment en ce qui concerne la concurrence, l’efficacité et la confidentialité des données.” indique le communiqué officiel de Banco Central Do Brasil

Un autre souci pour la Banque centrale du Brésil est que WhatsApp collecte les données des utilisateurs, comme celles liées aux dépenses et aux transferts, permettant d’en savoir plus sur les habitudes des utilisateurs, les produits ou services qu’ils achètent, etc…

Des éléments qui inquiètent les autorités d’autres pays avec l’arrivée de Libra qui va permettre à Facebook de savoir ce que fait chaque utilisateur avec son argent, ce qu’il achète, ses goûts, intérêts, etc…

En bloquant les paiements numériques sur WhatsApp, la banque centrale brésilienne indique donc à Facebook qu’elle ne peut pas lancer un service de paiement comme elle le souhaite et que les autorités veillent.

Un avertissement peut-être en rapport au lancement prochain du stablecoin Libra pour lequel Facebook rencontre de nombreux problèmes avec les autorités et états dans le monde, qui voient d’un mauvais oeil l’arrivée de cette nouvelle solution de paiement destinée à des milliards d’utilisateurs.

Suivez Conseils Crypto sur TelegramFacebook ou Twitter et ne manquez aucune actualité DeFi !

À LIRE AUSSI: