Facebook pourrait lancer son stablecoin Libra dès janvier 2021


Partager cet article:

Facebook pourrait lancer son stablecoin Libra dès janvier 2020

Le tant redouté stablecoin de Facebook, Libra, pourrait finalement être lancé dès janvier 2021.

Initialement prévu en 2020, Facebook a dû affronter une levée de boucliers de la part de nombreux pays et régulateurs qui craignent que l’arrivée de ce stablecoin pourrait perturber le fonctionnement du système financier international, du fait des milliards d’utilisateurs que compte Facebook.

Face à tous ces problèmes rencontrés, Facebook avait ainsi dû revoir sa copie et avait modifié son plan de lancement de Libra, avec pour conséquence beaucoup de retard en attendant d’avoir l’aval des autorités pour finalement pouvoir lancer sa cryptomonnaie.

C’est donc peut-être en janvier 2021 que pourrait être lancé Libra, révèle le journal financier Financial Times qui cite trois personnes impliquées dans le projet.

Un stablecoin Libra qui serait lancé en “format limité” indique le journal.

meilleurs bots crypto trading

“L’association ne lancerait dans un premier temps qu’une seule pièce de monnaie soutenue un pour un par le dollar, a déclaré l’une des personnes.

Les autres devises et le composite seraient déployés ultérieurement, a ajouté la personne.

La date de lancement exacte de Libra dépendra du moment où le projet recevra l’approbation de fonctionner en tant que service de paiement de l’Autorité suisse de surveillance des marchés financiers, mais pourrait arriver dès janvier, ont déclaré les trois personnes.” écrit la journaliste Hannah Murphy dans son article.

Un projet Libra qui a connu de nombreux rebondissements, des membres tels que PayPal, Mastercard, Vodafone et eBay ont notamment quitté Libra depuis la création de son association.
Paypal qui vient d’ailleurs d’intégrer justement Bitcoin et d’autres crypto-monnaies comme Ethereum ou Litecoin.

En septembre 2020, un des cocréateurs du projet Libra, Morgan Beller, a démissionné.

Récemment, le G7 a déclaré qu’il s’opposait au lancement du stablecoin Libra tant qu’il ne serait pas correctement réglementé.

En mai dernier, Libra avait renommé son cryptowallet qui s’appelle désormais Novi.

Le Financial Times révèle d’ailleurs qu’une personne impliquée dans Novi déclare que le portefeuille Novi est «prêt du point de vue du produit» mais qu’il ne sera déployé au départ qu’aux Etats-Unis et quelques pays d’amérique latine.

Avec un marché crypto en pleine ébullition du fait notamment de l’arrivée d’investisseurs institutionnels qui achètent du Bitcoin en masse, Libra devrait donc tenter d’accélérer les choses afin de pouvoir lancer au plus vite son stablecoin.

Un cours Bitcoin qui bat actuellement de nouveau des records, en se rapprochant de son prix le plus haut de 20 000 dollars.

Réponse donc début 2021 afin de savoir si Libra et Facebook vont finalement pouvoir lancer ce stablecoin tant redouté par les grandes puissances économiques mondiales.

À LIRE AUSSI: