La communauté Ripple (XRP Army) dépose une pétition à la Maison-Blanche


Partager cet article:

La communauté Ripple (XRP Army) dépose une pétition à la Maison-Blanche

Si la société Ripple connait des temps difficiles face à la SEC qui lui intente un procès pour vente illégale de jetons XRP, elle peut compter sur le soutien de son importante communauté, connue aussi sous le nom de XRP Army.

Très présents sur les réseaux sociaux comme Twitter, Youtube ou Facebook, une armée de supporters de la crytpomonnaie XRP apportent constamment leur soutien en répondant ou en postant des messages et actualités afin de faire la promotion de leur altcoin favori, ou de le défendre dans des situations difficiles comme dans le cas du procès de la SEC.

La Ripple army va encore plus loin cette fois en déposant carrément une pétition auprès de la Maison-Blanche, la résidence du président des Etats-Unis, afin que le jeton XRP soit reconnu comme une monnaie/devise d’échange.

“Nous, le peuple, demandons au gouvernement fédéral de considérer le XRP, la monnaie virtuelle, comme une monnaie.”, titre la pétition déposée par la communauté Ripple.

Le texte de la pétition explique brièvement la raison du dépôt de cette pétition qui condamne le procès intenté par la SEC.

“La Securities and Exchange Commission est chargée de protéger les investisseurs en valeurs mobilières américaines. Cependant, elle a intenté une action frivole revendiquant la crypto-monnaie, XRP, qui a déjà été considérée comme une monnaie par FinCEN, comme une sécurité.

En raison de cette action, le marché de 40 milliards de dollars de la monnaie échoue rapidement alors que les entreprises s’efforcent de se conformer.

Des milliards de dollars de valeur ont rapidement disparu du marché et, plus grave encore, des centaines de milliers d’Américains ordinaires – les mêmes Américains que la SEC est chargée de protéger – subissent des tords et des dommages irréparables.

La plainte de la SEC porte préjudice aux détenteurs de la devise XRP et doit cesser immédiatement.

Le gouvernement américain a clairement indiqué, comme l’a établi le FinCEN, que le XRP est une monnaie.”

Afin qu’une pétition soit examinée par la Maison-Blanche, il faut au moins 100 000 signataires, cette pétition en a déjà reçu 25000.

Meilleurs sites copy trading

La communauté Ripple et son XRP Army espèrent bien atteindre ces 100 000 signatures afin de se faire entendre par la Maison-Blanche et peut-être son président Donald Trump qui va bientôt quitter les lieux pour laisser place à Joe Biden.

Cette pétition n’aura certainement aucun effet sur le procès de la SEC contre Ripple dont la première audience est prévue en février 2021.

Une initiative notable de la part des supporters du token XRP qui manifestent ainsi leur soutien sans faille à la société Ripple.

Un cours Ripple XRP qui a chuté depuis l’annonce de ce procès et qui a du mal à remonter malgré le marché haussier.

À LIRE AUSSI: