Twitter engage le hacker “Mudge” comme chef de la sécurité informatique


Partager cet article:

Twitter engage le hacker "Mudge" comme chef de la sécurité informatique

C’était en juillet 2020, un piratage de Twitter qui avait choqué le monde entier avec des comptes de célébrités comme Barack Obama, Elon Musk, Jeff Bezos, Joe Biden ou encore CZ Binance qui avaient été piratés par un jeune hacker de 17 ans !

Un message posté par le pirate sur ces comptes Twitter piratés demandait de faire un don en Bitcoin pour lutter contre le Coronavirus/Covid19.

Suite à cette malheureuse aventure, Twitter a pris le taureau par les cornes afin de ne plus être ridiculisé de la sorte par un hacker débutant et vient d’engager le célèbre hacker Peiter Zatko aka Mudge qui va être responsable de la sécurité du réseau social bien connu, révèle une news Reuters.

Le pirate Mudge est connu pour avoir fait partie du groupe Cult of the Dead Cow, un groupe de hackers connu pour avoir publié des outils de piratage Windows qui avait pour but d’inciter Microsoft à améliorer la sécurité de ses produits.

Il était l’ancien directeur général et chercheur en chef de L0pht Heavy Industries, et a aussi donné des formations en sécurité pour la NASA et l’US Air Force.

Accumulez Ethereum

Peiter Zatko a aussi travaillé pour, DARPA, Google et plus récemment pour la société de paiement Stripe.

Qui de mieux qu’un pirate pour se protéger des pirates informatiques ?

C’est l’idée de Twitter en engageant Peiter Zatko qui répondra directement au PDG de Twitter Jack Dorsey.

Le nouveau chef de la sécurité engagé lundi va devoir d’abord passer en revue toutes les fonctions de sécurité du réseau social afin de voir ce qu’il faudrait modifier afin d’améliorer la sécurité de la plateforme de communication favorite de centaines de millions d’utilisateurs dont Donald Trump.

Zatko a déclaré qu’il allait donc examiner la sécurité de l’information, l’intégrité du site, la sécurité physique et l’intégrité de la plate-forme.

Concernant son nouveau rôle chez Twitter et les ambitions de la société en engageant un “hacker”, Peiter Zatko a déclaré:

«Ils sont prêts à prendre des risques.

Avec les défis des algorithmes et des biais algorithmiques, ils ne sont pas prêts à attendre que quelqu’un d’autre résolve le problème.»

D’autres sociétés ont pu faire appel à des hackers pour les aider à renforcer la sécurité de leurs réseaux informatiques, Jesse Powell, CEO de Kraken, avait déclaré s’être associé à un hacker pour créer son échange crypto qui n’a d’ailleurs jamais été piraté depuis son lancement.

Twitter devrait donc profiter des connaissances de Peiter Zatco pour peut-être ne plus être piraté à l’avenir.

À LIRE AUSSI: