La SEC gêle les actifs de trois fonds d’investissement Bitcoin et crypto aux Etats-Unis


Partager cet article:

La SEC gêle les actifs de trois fonds Bitcoin et crypto aux Etats-Unis

La SEC américaine a décidé de geler les actifs de trois fonds crypto gérés par deux frères, Sean Hvizdzak et Shane Hvizdzak.

Les fonds crypto en questions sont Hvizdzak Capital Management, High Street Capital et High Street Capital Partners.

Selon la plainte de la SEC, de juillet 2019 à mai 2020, les frères Sean Hvizdzak et Shane Hvizdzak ont ​​offert des titres dans un fonds privé censé investir dans des actifs crypto en dénaturant la performance du fonds.

Les fraudeurs ont affirmé dans leurs documents que ces fonds avaient gagné 100,77% et 92,90% au cours des troisième et quatrième trimestres de 2019, alors qu’en fait ils avaient perdu de l’argent au cours de ces trimestres.

Après avoir détourné des dizaines de millions de dollars provenant d’investisseurs trompés, la Securities and Exchange Commission a donc décidé vendredi de geler les actifs de ces trois fonds de crypto-monnaie basés en Pennsylvanie.

sorare 300x250

Pour attirer les investisseurs, les frères Hvizdzak ont montré de faux états financiers et de faux documents d’audit afin de tromper les clients de ces fonds crypto qui affichaient des retours sur investissement plus qu’attractifs.

Les dizaines de millions de dollars sont partis sur les comptes personnels de deux escrocs ainsi que sur des échanges crypto.

Adam S. Aderton, co-directeur de l’unité de gestion des actifs de la SEC, a déclaré:

“«Comme allégué dans notre plainte, les Hvizdzak ont vanté les performances exceptionnelles, mais fausses, des investisseurs potentiels lors de l’offre de leur fonds. Les investisseurs devraient être sceptiques quant aux affirmations qui semblent trop belles pour être vraies.”

Un coup classique que d’afficher des rendements exceptionnels qui sont trop beaux pour être vrais comme l’indique la SEC mais qui continuent d’attirer des victimes dans l’espoir de devenir riches facilement et en peu de temps.

Plus récemment, le cofondateur du projet crypto Centra a plaidé coupable de fraude pour avoir publié de fausses informations lors de leur ICO qui avait levé 25 millions de dollars.

Il y a de nombreuses arnaques crypto qui ne cessent de fleurir et qui tentent d’attirer les investisseurs avec des offres exceptionnelles de rendement.

Sans oublier les escrocs et hackers qui se font passer pour des personnalités sur Youtube ou sur les réseaux sociaux, comme actuellement le scam Elon Musk qui fait croire à un don de milliers de Bitcoins et qui attire des milliers de victimes.

À LIRE AUSSI: