« Je ne suis pas en fuite », déclare Do Kwon, le co-fondateur du projet blockchain Terra (LUNA)

Partager cet article:

Je ne suis pas en fuite, déclare Do Kwon, le co-fondateur du projet blockchain Terra (LUNA)

Mais où se cache Do Kwon, le cofondateur du projet blockchain Terra (LUNA), depuis que la justice sud-coréenne a lancé un mandat d’arrêt contre lui.

Prétendument à Singapour, la police locale a confirmé à l’agence de presse Reuters que Do Kwon ne se trouve plus dans le pays et qu’elle aidera les autorités sud-coréennes à le localiser afin qu’il se présente devant la justice son pays qui a beaucoup de questions à lui poser, suite à la chute de la cryptomonnaie LUNA et du stablecoin UST qui a ruiné des milliers de personnes.

D’après le Financial Times, les autorités sud-coréennes ont d’ailleurs décidé de faire appel à Interpol afin d’émettre une notice rouge dans le but de localiser Do Kwon et de l’arrêter afin qu’il soit extradé vers son pays pour répondre aux requêtes de la justice.

Face à la pression qui l’entoure suite à la médiatisation de ce mandat d’arrêt contre lui, Do Kwon a finalement rompu le silence sur Twitter, déclarant qu’il n’est pas « en fuite » et qu’il n’a rien à cacher dans cette affaire où la justice tente désormais de mettre la main sur lui.

« Je ne suis pas « en fuite » ou quelque chose de similaire – pour toute agence gouvernementale qui a manifesté son intérêt à communiquer, nous sommes en pleine coopération et nous n’avons rien à cacher.

Nous sommes en train de nous défendre dans plusieurs juridictions – nous nous sommes tenus à une barre d’intégrité extrêmement élevée et nous sommes impatients de clarifier la vérité au cours des prochains mois. », déclare Do Kwon sur son compte Twitter.

Accusé de fraude par les nombreux investisseurs qui ont perdu leur argent dans la crypto LUNA, Do Kwon prépare certainement ses arrières avant de peut-être se rendre prochainement, « nous sommes en train de nous défendre dans plusieurs juridictions », déclare-t-il justement dans son tweet.

meilleurs bots crypto trading

En plus de Do Kwon, cinq autres personnes sont également recherchées, dont Nicholas Platias (membre fondateur de TerraForm Labs), pour des allégations comprenant des violations de la loi nationale sur les marchés des capitaux.

Pour rappel, l’effondrement de la crypto LUNA et du stablecoin UST a causé la perte d’environ 42 milliards de dollars sur le marché crypto, laissant sur la paille de très nombreux investisseurs qui aimeraient désormais voir Do Kwon rendre des comptes devant la justice.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: