Les liquidateurs de l’échange crypto Cryptopia ont récupéré des cryptomonnaies à reverser aux utilisateurs de la plateforme


Partager cet article:

Les liquidateurs de l'échange crypto Cryptopia ont récupéré des cryptomonnaies à reverser aux utilisateurs de la plateforme

Les liquidateurs de l’échange crypto Cryptopia ont récupéré des cryptomonnaies à reverser aux utilisateurs de la plateforme.

Le cabinet Grant Thornton, en charge de liquider les actifs de l’échange crypto Cryptopia qui avait été piraté, a déclaré avoir récupéré des actifs à rendre aux utilisateurs de la plateforme.

Cryptopia qui avait été hacké en janvier 2019, avait ensuite réouvert ses portes pour finalement fermer définitivement en mai 2019.
L’exchange crypto avait alors été placé en liquidation judiciaire par les autorités de Nouvelle Zélande.

Les utilisateurs de Cryptopia n’avaient pas pu récupérer leurs cryptomonnaies sur le site avant la mise en liquidation judiciaire et attendent donc dans l’espoir de revoir leurs cryptomonnaies bloquées, si elles ne sont pas perdues à jamais…

Les liquidateurs de Cryptopia au sein du cabinet Grant Thornton ont donc publié une mise à jour de leur travail de liquidation et de récupération des actifs de Cryptopia.

déclaration fiscale bitcoin 2021

Grant Thornton indique que le travail d’analyse des portefeuilles crypto de Cryptopia avec les actifs des utilisateurs avance mais qu’il faudra encore du temps.
En effet, comme déclarent les liquidateurs de Cryptopia:

Il y a «plus de 900 000 clients, dont beaucoup possèdent plusieurs actifs crypto, des millions de transactions et plus de 400 actifs crypto différents» à traiter et analyser par les liquidateurs.

“Nous avons divisé le processus de rapprochement en trois phases principales:

Sécurisation des actifs et des données d’entreprise – Nous avons récupéré des actifs auprès de Phoenix et avons sécurisé les données de l’entreprise.

Environnement portefeuille et rapprochement des clients – En raison du compromis sur la sécurité de janvier 2019, il était nécessaire de reconstruire l’environnement complet du portefeuille.
Cela a été fait pour s’assurer qu’aucun code malveillant restant du piratage de janvier ne corromprait le nouvel environnement.
Cette recompilation n’est pas un processus simple, Cryptopia prenant en charge plus de 900 ressources différentes à un moment ou à un autre.

Identification des utilisateurs et rapatriement des retours – Cette phase en est à ses débuts.
Un certain nombre de problèmes juridiques doivent être résolus avant que cette phase puisse progresser.

Actifs piratés

Nous continuons de travailler avec la police néo-zélandaise et les autorités internationales afin de déterminer la source du piratage de janvier 2019.

Nous n’enquêtons pas sur la cause première du piratage.
Notre obligation est de rechercher des recouvrements au profit des parties prenantes.
Nous avons donc entrepris des travaux visant à définir des actions potentielles pour retrouver et/ou geler les actifs cryptés volés. Cette situation est complexe et requiert la coopération de tiers.”

Les liquidateurs indiquent aussi avoir vendu les biens de la société Cryptopia, ordinateurs, meubles, etc…

En ce qui concerne le remboursement des utilisateurs de Cryptopia qui ont vu leurs cryptomonnaies bloquées par l’échange crypto quand il a annoncé sa fermeture définitive et sa mise en liquidation.
Le cabinet Grant Thornton précise ceci:

“Bien que notre processus de rapprochement progresse bien, nous avons encore besoin de l’instruction des tribunaux néo-zélandais avant de pouvoir restituer les actifs cryptographiques aux clients.

Les liquidateurs doivent respecter certaines obligations et obligations légales en Nouvelle-Zélande et dans le monde, telles que les exigences de lutte contre le blanchiment d’argent/Connaître votre client (AML/KYC) lors du remboursement ou du retour d’actifs.

Le processus de connaissance de la clientèle ne peut être évité, car il s’agit d’une exigence légale en Nouvelle-Zélande.
Avant de restituer les actifs cryptographiques, nous informerons les clients de la procédure à suivre.
Veuillez noter que les clients qui ont déjà terminé le processus KYC avec Cryptopia devront aussi suivre le processus défini par nous.

Toute personne qui n’a pas complété de KYC alors que l’échange était ouvert aura également la possibilité de confirmer son identité.”

Il y a donc de l’espoir pour les clients de Cryptopia de récupérer leurs cryptomonnaies bloquées sur cryptopia mais reste à savoir ce qu’il restera concrètement à redistribuer aux clients qui seront les derniers à bénéficier d’un remboursement ou de la récupération de leurs avoirs en crypto qui étaient sur cet exchange crypto.
Sans oublier les frais énormes à payer que ce soit les liquidateurs, les experts techniques, les frais juridiques en avocats, etc…
Les utilisateurs pourraient être déçus de ce qu’ils vont pouvoir récupérer de Cryptopia.

Cela rappelle l’histoire de l’échange crypto Quadriga CX où les utilisateurs ont aussi perdu accès à leurs cryptomonnaies.
Ou Binance piraté en Mai 2019, les pirates informatiques avaient volé 7000 BTC !

Il faut donc éviter de laisser ses cryptomonnaies (Bitcoin, XRP, EOS, LTC, Ethereum, etc….) sur un échange crypto et stocker vos crypto monnaies sur un portefeuille crypto matériel sécurisé externe comme le Ledger Nano X qui est certainement le meilleur portefeuille crypto du marché.

À LIRE AUSSI: