L’entreprise crypto Genesis se déclare en faillite

Partager cet article:

L'entreprise crypto Genesis se déclare en faillite

Accablée par des milliards de dollars de dettes, dont 900 millions de dollars envers l’échange crypto Gemini, la plateforme de prêt crypto Genesis se déclare officiellement en faillite.

Dans un communiqué, Genesis indique avoir commencé une restructuration sous la protection du « chapter 11 » américain afin de faire « avancer les discussions en cours avec les parties prenantes et optimiser les résultats pour les clients de Genesis et les utilisateurs de Gemini Earn ».

Le chapter 11 protège une société de ses créanciers lors d’un dépôt de bilan et d’une procédure de restructuration visant à sauver l’entreprise de la liquidation totale.

Afin d’éviter la faillite, le PDG par interim de Genesis, Derar Islim, avait récemment demandé à ses clients plus de temps pour trouver une solution.
Genesis rejoint donc d’autres plateformes de prêt crypto, comme Celsius NetworkBlockFi ou Voyager Digital, qui ont également fait faillite ces derniers mois, sur fond d’hiver crypto qui s’installe dans la durée.

Dans son annonce, Genesis évoque un plan de restructuration visant à trouver une solution qui pourrait se traduire par une opération de vente, une levée de capitaux et/ou d’actionnariat.

meilleure carte débit crypto 300 250

Dans le cadre de son dépôt au chapitre 11, Genesis a proposé une feuille de route vers une sortie comprenant un plan du chapitre 11 (le « plan ») qui appelle à un cadre pour une résolution globale de toutes les réclamations à travers, et la création d’une fiducie qui distribuer les actifs aux créanciers.

Le plan envisage un processus à double voie dans la poursuite d’une opération de vente, de levée de capitaux et/ou d’actionnariat qui permettrait à l’entreprise d’émerger sous un nouveau propriétaire.

La société lancera un processus de marketing et de vente pour monétiser les actifs de GGH ou autrement lever des capitaux, en utilisant le produit de la transaction pour payer les créanciers de manière juste et équitable.

Si le processus marketing n’aboutit pas à une vente ou à une augmentation de capital, les créanciers recevront des participations dans le GGH réorganisé. », indique le communiqué de Genesis.

Genesis aurait autour de 4 milliards de dollars de dettes envers 50 créanciers, d’après les documents déposés par l’entreprise crypto en faillite.

Derar Islim, PDG par intérim de Genesis qui a récemment effacé son compte Twitter, a déclaré:

« Bien que nous ayons fait des progrès significatifs dans l’affinement de nos plans d’affaires pour remédier aux problèmes de liquidités causés par les récents défis extraordinaires de notre industrie, y compris le défaut de Three Arrows Capital et la faillite de FTX, une restructuration en justice présente la voie la plus efficace par laquelle pour préserver les actifs et créer le meilleur résultat possible pour toutes les parties prenantes de Genesis. Nous apprécions profondément la patience et le partenariat continus de nos clients alors que nous travaillons à une solution équitable. »

Genesis indique disposer de plus de 150 millions de dollars en liquidités pour assurer ses activités commerciales en cours et faciliter le processus de restructuration.

Cameron Winklevoss, PDG de l’échange crypto Gemini, a réagi à la mise en faillite de Genesis en déclarant: « Il s’agit d’une étape cruciale pour que nous puissions récupérer vos actifs ».

« Alors que nous avons travaillé 24 heures sur 24 pour négocier une solution acceptable, Barry Silbert et DCG – la société mère de Genesis – continuent de refuser d’offrir aux créanciers un accord équitable.

La bonne nouvelle est qu’en sollicitant la protection du tribunal des faillites, Genesis sera soumise à un contrôle judiciaire et devra fournir une découverte des machinations qui nous ont amenés à ce point. Fondamentalement, la décision de mettre Genesis en faillite n’isole pas Barry, DCG et tout autre malfaiteur de toute responsabilité.

Nous nous préparons à intenter une action en justice directe contre Barry, DCG et d’autres personnes qui partagent la responsabilité de la fraude qui a causé du tort aux plus de 340 000 utilisateurs de Earn et à d’autres dupés par Genesis et ses complices.

À moins que Barry et DCG ne reviennent à la raison et ne fassent une offre équitable aux créanciers, nous déposerons une poursuite contre Barry et DCG sous peu.

Pendant ce temps, nous utiliserons tous les outils à notre disposition au tribunal des faillites pour maximiser la récupération des utilisateurs de Earn et de toute autre partie relevant de la compétence du tribunal des faillites.

Nous pensons également que, en plus de devoir aux créanciers tout leur argent, Genesis, DCG et Barry leur doivent une explication. Le tribunal de la faillite offre un forum indispensable pour que cela se produise.

La lumière du soleil est le meilleur désinfectant.

Cela marque une étape importante dans nos efforts pour aider les utilisateurs de Earn à récupérer leurs actifs. Cela reste notre priorité absolue. », ajoute Cameron Winklevoss dans ses tweets.

Les soucis de Genesis ne s’arrêtent pas là, la plateforme de prêt crypto est également poursuivie en justice par le régulateur américain SEC, cliquez ici pour en savoir plus.
Genesis qui pourrait écoper d’une amende salée comme cela vient d’arriver à Nexo qui va payer 45 millions de dollars aux autorités américaines afin de mettre fin aux poursuites judiciaires aux Etats-Unis.

Les regards se portent désormais vers le cours Bitcoin (BTC) qui pourrait être impacté à la baisse par l’annonce de la faillite de Genesis, filiale de Digital Currency Group (DCG) qui également la maison mère de Grayscale.

Un cours Bitcoin qui se situe actuellement autour de 20960 dollars sur Binance, cliquez ici pour suivre le cours BTC en temps réel.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: