La plateforme de prêt crypto Nexo va payer une amende de 45 millions de dollars afin de mettre fin aux poursuites engagées par la SEC et divers états américains

Partager cet article:

La plateforme de prêt crypto Nexo va payer une amende de 45 millions de dollars afin de mettre fin aux poursuites engagées par la SEC et divers états américains

Le régulateur américain SEC a déclaré que la plateforme de prêt crypto Nexo, qui a récemment annoncé son départ des Etats-Unis, a accepté de payer une amende de 45 millions de dollars afin de mettre fin aux poursuites engagées par la SEC et divers états américains contre son produit de prêt d’actifs crypto Earn Interest Product (EIP).

Nexo va ainsi payer une amende de 22,5 millions de dollars à la SEC et cesser de proposer son produit de prêt crypto EIP aux investisseurs américains.
Nexo va également payer 22,5 millions de dollars d’amendes supplémentaires pour régler des poursuites similaires engagées par les autorités de régulation de certains états américains.

Une nouvelle positive qui fait monter le cours NEXO qui se situe actuellement autour de 0,82$, cliquez ici pour suivre le cours NEXO en temps réel.

Nexo, via son son produit de prêt crypto EIP, a permis aux investisseurs américains d’offrir leurs actifs crypto en échange de la promesse de Nexo de payer des intérêts élevés.
La SEC a engagé des poursuites contre la plateforme crypto car, selon le régulateur américain, le produit de prêt crypto EIP était un titre financier, Nexo avait donc l’obligation d’enregistrer son produit EIP auprès des autorités de régulation, ce qu’elle n’a pas fait et a enfreint les dispositions d’enregistrement du Securities Act de 1933.

Le président de la SEC, Gary Gensler, a déclaré:

« Nous avons accusé Nexo de ne pas avoir enregistré son produit de prêt crypto avant de l’offrir au public, en contournant les exigences de divulgation essentielles conçues pour protéger les investisseurs.

Le respect de nos politiques publiques éprouvées n’est pas un choix. Lorsque les sociétés crypto ne se conforment pas, nous continuerons de suivre les faits et la loi pour les tenir responsables. Dans ce cas, entre autres actions, Nexo cesse son produit de prêt non enregistré pour tous les investisseurs américains. »

meilleure carte débit crypto 300 250

Nexo se considère comme un pionnier au même titre que Airbnb ou Uber

Dans un article de blog, Nexo a tenu à commenter cet accord avec la SEC qui se solde par une amende salée de 45 millions de dollars.

La plateforme de prêt crypto met en avant le fait qu’elle a été simplement poursuivie pour son produit Earn Interest Product (EIP) que le régulateur américain considère comme une offre de titres non enregistrée.

« Nexo est convaincue que l’entreprise a été reconnue pour ce qu’elle est vraiment – un pionnier, comme Uber et Airbnb, fournissant des solutions perturbatrices dans un environnement en évolution rapide. », déclare Nexo.

Antoni Trenchev, co-fondateur de Nexo, a déclaré:

« Nous nous contentons de cette résolution unifiée qui met un terme sans équivoque à toutes les spéculations autour des relations de Nexo avec les États-Unis. Nous pouvons désormais nous concentrer sur ce que nous faisons le mieux : créer des solutions financières transparentes pour notre public mondial.

Nous remercions les commissaires impliqués pour leur temps, leurs efforts et leur dévouement à faire ce qu’ils croient être dans le meilleur intérêt de leurs électeurs et conformément aux valeurs américaines de transparence, de liberté financière et de respect des normes professionnelles et juridiques les plus élevées qui ont a construit cette grande nation et à laquelle Nexo est profondément liée.

Nous sommes reconnaissants à nos conseillers juridiques de Schulte Roth et Zabel LLP d’avoir facilité un dialogue des plus constructifs avec les régulateurs fédéraux et étatiques américains, ainsi qu’avec le bureau du procureur général de New York, qui nous ont aidés à obtenir ce résultat des plus favorables.

Nous sommes convaincus qu’un paysage réglementaire plus clair émergera bientôt, et des entreprises comme Nexo seront en mesure d’offrir des produits créateurs de valeur aux États-Unis de manière conforme, et les États-Unis renforceront davantage leur position en tant que moteur mondial de l’innovation.»

Contrairement à certains de ses concurrents qui ont fait faillite, comme Celsius NetworkBlockFi ou Voyager Digital, Nexo tient bon malgré les conditions de marché actuelles très difficiles, et cette amende conséquente de 45 millions de dollars infligée par les autorités américaines.

Malgré les rumeurs, les fondateurs Kalin Metodiev et Antoni Trenchev affirment que la plateforme de prêt crypto n’a pas de soucis financiers.
En octobre dernier, ils avaient tenu à démentir certaines rumeurs d’insolvabilité lors d’une série de questions/réponses consultables dans une vidéo postée sur Youtube, cliquez ici pour en savoir plus.

En septembre 2021, l’échange crypto Coinbase avait également été menacé de procès par la SEC s’il lançait des produits de prêt crypto du type Nexo ou Gemini Earn. Coinbase avait alors renoncé à se lancer afin d’éviter une procédure judiciaire avec le régulateur américain.

La chasse aux entreprises crypto n’est cependant pas terminée pour la SEC, le régulateur américain poursuit désormais en justice Genesis et l’échange crypto Gemini pour des infractions similaires à celles commises par Nexo, cliquez ici pour lire notre article à ce sujet.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: