Des groupes extrémistes américains qui ont envahi le Capitole auraient reçu des dons en Bitcoin envoyés depuis la France


Partager cet article:

Des groupes extrémistes américains qui ont envahi le Capitole auraient reçu des dons en Bitcoin envoyés depuis la France

Nouvelle surprenante qui révèle que des manifestants extrémistes qui ont envahi le Capitale américain auraient reçu des dons en Bitcoin BTC venant de France.

Pour rappel, le Capitole américain a été envahi le 6 janvier dernier par des supporters de Trump, avec parmi eux des groupes radicaux d’extrême droite comme les Proud Boys, QAnon ou le groupe Groyper.

Ces informations sont fournies par la société Chainalysis, spécialisée dans l’analyse des transactions sur la blockchain, qui a remonté le fil de ces transactions en BTC.

Une analyse de ces envois de BTC démontrerait que plus de 500 000 dollars en BTC ont été envoyés à des radicaux d’extrême droite comme le groupe Groyper.
Nick Fuentes, chef du mouvement d’extrême droite Groyper, a reçu pour sa part 13,5 BTC, environ 250 000 dollars en Bitcoin depuis un portefeuille crypto localisé en France.

Nick Fuentes était présent au Capitole au moment de l’émeute, comme de nombreux autres supporters de Donald Trump qui ont été chauffés à blanc par ses discours virulents évoquant une fraude électorale menée contre lui.

déclaration fiscale crypto bitcoin 2021

La plate-forme de renseignement Blockchain Chainalysis estime, d’après ses analyses, que c’est un programmeur informatique basé en France qui aurait envoyé 28,15 Bitcoins à ces militants d’extrême droite.
Les dons en Bitcoin ont été faits vers 22 adresses distinctes en une seule transaction qui a eu lieu un mois avant que les manifestants ne prennent d’assaut le congrès américain le 6 janvier 2021.

Parmi les autres destinataires de ces dons en BTC venant de France, il y aurait aussi l’organisation anti-immigration VDARE ou le podcasteur d’extrême droite Ethan Ralph.

donc en btc extrême droite américaine
Graphique Chainalysis

L’extrémisme et le terrorisme intérieur sont devenus des sujets préoccupants pour les autorités américaines qui redoutent de voir de plus en plus d’actions terroristes menées sur son territoire par des citoyens américains radicaux.

Une nouvelle qui devrait plaire à Bruno Le Maire qui a récemment renforcé le contrôle des transactions en cryptomonnaie, invoquant les risques de financement du terrorisme.

Les autorités américaines enquêtent actuellement sur les informations révélées par Chainalysis.
La nouvelle administration Biden va certainement suivre de plus près l’activité crypto-monnaie de tous les groupes et individus désignés comme terroristes, y compris ceux opérant sur le sol américain.

Les autorités françaises seront certainement amenées à enquêter sur l’envoi de ces BTC afin de notamment vérifier l’origine de ces fonds.

Chainalysis indique que ces dons et envois de BTC et cryptomonnaies ne sont pas les premiers bien sûr:

«Pourtant, ce don n’est pas ponctuel.

Les données montrent que les extrémistes nationaux reçoivent un flux constant de dons de crypto-monnaie depuis 2016.», indique la société d’analyse blockchain.

Joe Biden deviendra officiellement le nouveau président américain le 20 janvier prochain, une cérémonie sous haute tension, les autorités américaines redoutent en effet des actes terroristes de la part des supporters de Trump les plus extrêmes.

À LIRE AUSSI: