Bitcoin Private accuse l’échange crypto Hitbtc de fraude !

Partager cet article:

Bitcoin Private accuse l'échange crypto Hitbtc de fraude

Bitcoin Private accuse l’échange crypto Hitbtc de fraude !

Les développeurs de Bitcoin Private (BTCP) ont accusé l’échange de crypto-monnaies HitBTC d’agir frauduleusement en ce qui concerne le retrait de leur crypto-monnaie de la plate-forme.

Les accusations sont présentées dans un document de 26 pages rédigé le 26 février 2019.
Il a été écrit par Petros Law Group pour le compte de la communauté BTCP, des développeurs et des collaborateurs, et est destiné à Hitbtc.
Le document a été publié sur le compte Twitter de Bitcoin Private.

Selon les auteurs, le document, publié le jour où BTCP a été rayé de la liste HitBTC, allègue que HitBTC a tenté de lui extorquer de l’argent en raison de complications non résolues résultant de la combustion de tokens.

Selon le document, au début du mois de mars de l’année dernière, BTCP a été créé après une fork de ZClassic (ZCL) et Bitcoin (BTC) avec un avis d’une future élimination de tokens dans son document technique: l’événement prévu destiné à éliminer toutes les pièces qui n’ont pas été réclamées (ou déplacées) de la fourche.
Le 3 mars 2018, un jour après le lancement, HitBTC a facturé à l’équipe du BTCP des frais d’inscription d’un demi-million de dollars en Bitcoins.

meilleurs bots crypto trading

Le document comprend des captures d’écran des tweets apparemment supprimés de HitBTC.
Ils soulignent que les utilisateurs ne seraient pas affectés par la gravure de pièces.
Cependant, le 15 février, un jour avant que le coin burn ne soit planifié, HitBTC a contacté BTCP pour demander de l’aide afin de protéger les fonds de ses utilisateurs.

Ensuite, l’échange crypto a demandé une compensation de 58,920 BTCP après le brûlage des tokens, en raison des « pertes attendues ».
Le document allègue également que HitBTC a gardé 58 920 BTCP secrets dans un portefeuille BTCP et que les inquiétudes concernant la combustion de pièces de monnaie étaient liées aux fonds personnels de l’échange.

Hitbtc n’a pas spécialement bonne réputation sur le marché avec beaucoup de personnes qui se sont plaintes à de nombreuses reprises de ne pas pouvoir retirer leurs tokens de l’échange.
Des portefeuilles crypto souvent en mode maintenance pour des semaines ou des mois sans raison apparente.

Hitbtc va bien devoir se justifier sur ces allégations portées aux yeux du public car, dans beaucoup de cas, tout reste en privé.
Il y a eu d’autres cas dans ce genre comme Kucoin qui a été accusé de chantage au faux volume, si les projets crypto refusaient de payer un prestataire pour générer du faux volume, le coin était menacé de delisting !

Les échanges crypto savent qu’ils ont un grand pouvoir sur les projets crypto, Binance a récemment délisté des tokens comme Substratum, Salt, Cloak alors que ce sont de gros projets crypto…
Surtout que sur Binance on peut trouver beaucoup de coins dont les projets ne semblent pas du tout sérieux ou prometteurs comme ceux qui viennent d’être délistés par Binance.

Dans certains cas, les projets crypto n’hésitent plus à dénoncer ces pratiques qui ressemblent parfois à des pratiques mafieuses.
John Mcafee avait dénoncé sur Twitter les procédures de Hitbtc, appelant au boycott de cet échange crypto.

Faîtes donc attention aux échanges crypto où vous mettez vos tokens pour faire du trading, c’est un des conseils crypto que l’on peut donner et surtout de ne pas laisser vos coins sur un échange crypto mais de les stocker sur un portefeuille crypto sécurisé.
De plus qu’il y a eu récemment de nouveaux piratages d’échanges crypto comme Cryptopia ou encore l’histoire douteuse de QuadrigaCX…

À LIRE AUSSI: