L’échange crypto PrimeXBT va lui aussi arrêter le trading du jeton XRP


Partager cet article:

L'échange crypto PrimeXBT va lui aussi arrêter le trading du jeton XRP

Tardivement, l’échange crypto PrimeXBT a lui aussi décidé d’arrêter le trading du jeton XRP en raison du procès entre Ripple et la SEC qui doit démarrer ce mois-ci.

Dans une annonce, PrimeXBT indique que la plateforme de trading va stopper l’activité pour les paires XRP/USD et XRP/BTC, le mercredi 10 février 2021 à 15h00 (UTC).

Les ordres d’ouverture de nouvelles positions en XRP/USD et XRP/BTC ne seront plus acceptés après 15h00 (UTC) le 5 février 2021.

Comme pour l’ensemble des autres échanges crypto, il restera possible de laisser ses tokens XRP en dépôt sur la plateforme pour ceux qui le souhaitent.

C’est donc un nouvel échange crypto qui s’ajoute à la liste des nombreux autres qui vont arrêter le trading XRP comme Coinbase ou Kraken notamment.

meilleurs bots crypto trading

Un cours Ripple XRP qui a beaucoup fluctué ces derniers jours, il a atteint hier 0,75$/0,62€ sur Binance avant de corriger à 0,34$/0,28€.
Une correction de plus de 50% pour un cours XRP qui se situe tout de même plus haut que les niveaux de prix où il se trouvait après l’annonce du procès qui a fait chuter le prix du jeton XRP.

Le délisting et l’arrêt du trading XRP sur PrimeXBT vont donc réduire encore plus le volume de trading pour cette cryptomonnaie, dans l’attente de la première audience préliminaire du procès qui doit se tenir bientôt.

Ripple a publié sa réponse officielle aux accusations de la SEC et espère obtenir gain de cause devant le juge du tribunal.
La startup américaine pourrait aussi trouver un accord à l’amiable avec la SEC, l’administration dispose en effet d’une nouvelle équipe nommée par Joe Biden.
Ses nouveaux membres semblent plus ouverts aux cryptomonnaies, contrairement à l’administration Trump qui était plutôt hostile aux nouvelles monnaies numériques.

Dans le cas d’une issue favorable pour Ripple, le trading du jeton XRP reprendra donc sur les échanges qui ont préféré stopper cette activité en attendant d’en savoir plus sur l’issue de ce procès.

À LIRE AUSSI: