La banque centrale de Chine accentue son action anti-bitcoin en coupant les canaux de financement du trading crypto OTC

Partager cet article:

La banque centrale de Chine accentue son action anti-bitcoin en coupant les canaux de financement pour les bureaux crypto OTC

En parallèle d’un bannissement du minage Bitcoin et crypto sur son territoire, la Chine accentue aussi son action anti-bitcoin en coupant les canaux de financement du trading crypto OTC.

Dans un communiqué officiel de la banque centrale de Chine, la Banque populaire de Chine (BPC) a publié aujourd’hui une déclaration indiquant, qu’après une réunion avec les banques nationales et d’autres fournisseurs financiers, elle a promulgué que tous les canaux de financement pour les plateformes de trading crypto OTC devraient être coupés.

Si la Chine avait déjà interdit en 2017 les échanges crypto, ce trading de BTC et de cryptomonnaies avait alors basculé en mode OTC (over the counter), c’est à dire de l’échange de gré à gré entre personnes via des applications de chat notamment ou sur des échanges crypto comme Binance OTC.

La banque centrale de Chine veut donc aller plus loin dans le bannissement du trading crypto en coupant les canaux de financement de ces comptoirs de trading crypto OTC.

La récente réunion des banques et des fournisseurs de services mobiles, convoquée par la PBC, devait examiner les activités commerciales spéculatives autour de la cryptomonnaie.
Parmi les banques présentes à la réunion figuraient : la Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC), la Banque agricole de Chine (ABC), la Banque de construction de Chine (CBC), la Banque d’épargne postale de Chine, la Banque industrielle et l’application de paiement mobile AliPay.

Accumulez Ethereum eth

Pour la banque centrale de Chine, les choses sont claires, le trading spéculatif de Bitcoin BTC et d’actifs crypto est préjudiciable à l’équilibre du système financier chinois.

«Toutes les banques et les établissements de paiement doivent appliquer strictement l’Avis sur la prévention des risques Bitcoin et l’Annonce sur la prévention des risques de financement par émission de jetons et d’autres exigences réglementaires.», rappelle la banque centrale de Chine dans son communiqué.

La Banque Populaire de Chine tape donc de nouveau du point sur la table afin de contraindre les banques à stopper toute activité liée au trading de cryptomonnaie, en fermant les comptes des clients concernés et en les signalant aux autorités…

Peu de temps après la publication de la déclaration de la PBC, plusieurs banques et institutions financières ont publié leurs propres avis, réitérant la déclaration de la banque centrale et affirmant que tout client ayant effectué des transactions en crypto-monnaie verrait son compte résilié et serait signalé aux autorités.

Une « chasse à l’homme » qui a pour but de faire place nette et d’éradiquer le Bitcoin et le trading de cryptomonnaies du pays, tout comme le pays a pu le faire en privilégiant ses propres entreprises concurrentes de Google ou Amazon, la Chine veut favoriser sa devise nationale numérique, le Yuan digital qui est en phase de lancement.

Ces déclarations sur fond de bannissement du minage Bitcoin ont provoqué la chute du cours BTC qui tente de se maintenir au-dessus des 30 000 dollars sur Binance.

Suivez-nous sur TelegramFacebook ou Twitter.

À LIRE AUSSI: