Selon l’avocat Jeremy Hogan, Ripple serait en train de négocier un accord à l’amiable avec la SEC


Partager cet article:

Selon l'avocat Jeremy Hogan, Ripple serait en train de négocier un accord à l'amiable avec la SEC

La hausse récente du cours XRP a de nouveau attiré l’attention de la communauté crypto sur Ripple qui est toujours en procès avec la SEC aux États-Unis.

Les procès sont longs en Amérique et coûtent cher. Le combat entre les avocats des deux parties a été rude jusqu’à présent, chaque partie tentant de stabiliser l’adversaire en fonction des éléments avancés par chacune d’elles.

Si l’avocat Jeremy Hogan n’est pas impliqué dans ce procès, il suit l’affaire de près et diffuse régulièrement des vidéos sur sa chaîne Youtube Legal Briefs où il analyse et explique le déroulement des audiences et confrontations entre les avocats et la juge en charge de cette affaire.

Un procès qui porte sur la vente jugée illégale de 1,3 milliard de dollars en tokens XRP et qui doit déterminer si le jeton XRP est une action de l’entreprise Ripple ou un simple jeton d’échange crypto.

La dernière analyse en vidéo de l’avocat Jeremy Hogan fait actuellement le tour des réseaux sociaux et notamment sur Twitter où les fans et détenteurs de jetons XRP espèrent qu’il y aurait en effet une négociation actuellement en cours entre Ripple et la SEC, en vue d’un accord à l’amiable qui mettrait fin à ce procès où la SEC est en difficulté face aux avocats de Ripple.

sorare 300x250

Première chose que remarque Jeremy Hogan, la SEC devait fournir des documents importants concernant ses méthodes de travail utilisées pour déterminer si des cryptomonnaies comme Bitcoin ou Ethereum sont bien des jetons crypto décentralisés.

Hors, la SEC n’a jamais fourni ces documents, les avocats de Ripple avaient signalé ce fait à la juge qui avait indiqué à ceux-ci de déposer une mention à ce sujet et qu’elle statuerait en sorte que la SEC s’exécute.
Étrangement, les avocats de Ripple n’ont pas fait cette demande alors que ces documents sont très importants pour la défense de Ripple.
Un premier élément qui laisse supposer que quelque chose se passerait en coulisses pour que Ripple ne fasse pas cette démarche.

Autre point important, Ripple avait obtenu l’approbation du tribunal pour interroger un ancien haut responsable de la SEC, William Hinman.

Une déposition qui devait avoir lieu le 26 juillet, hors, aucune information n’a été communiquée concernant cette audition qui pouvait s’avérer embarrassante pour la SEC si William Hinman venait à révéler des informations qui pourraient aider les avocats de Ripple dans ce procès contre l’administration américaine.

Le fait qu’il n’y ait aucune information ou transcription écrite de cette déposition est un signe, pour Jeremy Hogan, que cette audition n’a tout simplement pas eu lieu.
Si c’est le cas, pourquoi donc alors que cette audition d’un responsable de la SEC est une occasion en or pour les avocats de Ripple de récolter des éléments et informations contre la SEC dans ce procès.
C’est un autre point qui indiquerait que Ripple serait en train de négocier avec la SEC si cette audition n’a pas eu lieu effectivement.

En conclusion, Jeremy Hogan constate donc que divers éléments laissent à supposer que les deux parties négocient actuellement une sortie à l’amiable de ce procès.
Ce ne sont bien sûr que des suppositions qui reposent sur la très pertinente analyse de cet avocat qui décortique les termes et les procédures compliquées dans un tel procès.

Il va donc falloir attendre afin de savoir si Jeremy Hogan avait vu juste et si un accord à l’amiable entre Ripple et la SEC est effectivement en préparation.

Si vous comprenez bien l’anglais, n’hésitez pas à regarder ses vidéos, très intéressantes et filmées avec une pointe d’humour comme savent le faire les américains.

Un cours XRP actuellement en hausse autour de 0,72$/0,60€ sur Binance.

À LIRE AUSSI: