Un juge condamne Craig Wright, le faux Satoshi Nakamoto, à rendre 500 000 Bitcoin (BTC) !


Partager cet article:

Un juge condamne Craig Wright, le faux Satoshi Nakamoto, à rendre 500 000 Bitcoin (BTC) Craig Wright

Un juge condamne Craig Wright, le faux Satoshi Nakamoto, à rendre 500 000 Bitcoin (BTC) !

Mauvaise nouvelle pour celui qui se fait passer pour Satoshi Nakamoto et qui vient d’être condamné par un juge Américain à rendre 500 000 Bitcoin sur les 1 million de Bitcoin qu’il avait produit avec le défunt David Kleiman.

Le juge demande aussi à Craig Wright de rendre à la famille Kleiman, toute propriété intellectuelle liée à la technologie blockchain de Bitcoin.

De plus, le juge Bruce Reinhart indique que Craig Wright a fourni et falsifié des documents pour prétendre à la propriété des 1 million de Bitcoin et qu’il pourrait donc peut-être devoir répondre devant un tribunal pour ces faux documents et fausses déclarations devant un tribunal alors qu’il avait prêté serment.

portefeuille ledger nano x

Mentir sous serment aux Etats-Unis peut coûter cher si vous êtes reconnu coupable d’avoir menti et falsifié des documents.

Dans le passé, Craig Wright et David Kleiman avaient miné des Bitcoins, 1 millions de jetons Bitcoin.
Dave Kleiman étant décédé en 2013, une fois Satoshi disparu et Kleiman décédé, Wright avait repris possession du 1,1 million de BTC.

Ce procès condamne donc Craig Wright à rendre 500 000 Bitcoin aux défenseurs de David Kleiman.

Craig Wright a tenté de faire croire qu’il est le vrai Satoshi Nakamoto et qu’il avait droit à tous les Bitcoins minés soit 1.1 millions de jetons BTC !

Le juge du tribunal de district des États-Unis pour le district sud de la Floride a établi que Satoshi Nakamoto est en réalité une association de trois personnes, dont l’une a disparu et est inconnue, et l’autre est décédée mais avec des héritiers.
Ainsi, la propriété des 1,1 million de BTC exploités appartient pour moitié à Craig Wright et l’autre moitié à Ira Kleiman, héritier légitime du frère Dave Kleiman.

Reste à savoir ce qui va arriver à tous ces jetons Bitcoins.

Si comme le prétend Craig Wright, la famille Kleiman doit payer 40% de frais de succession, les Kleiman vont devoir vendre 40% de leurs 500 000 pièces Bitcoin, soit 2 milliards de dollars USD !

Il y a désormais la hantise d’un dump sur les marchés avec cette vente de Bitcoin qui atteindrait 2 milliards de dollars et qui pourrait donc faire baisser les marchés crypto.
Mais cela reste à voir car tout dépend de la suite que donneront les Kleiman quand ils auront récupéré leurs BTC et ce qu’ils aviseront de faire.

Toujours est-il que ce procès semble donc confirmer que Craig Wright n’est pas Satoshi Nakamoto même si le juge n’a rien dit en ce sens.
Le mystère plane donc toujours sur l’identité de Satoshi Nakamoto !

Craig Wright est connu pour avoir tenté plusieurs fois de faire valider le fait qu’il soit Satoshi Nakamoto.

Il est pourtant incapable d’avoir accès au portefeuille Bitcoin de Satoshi Nakamoto ou encore d’envoyer un message signé venant de ce portefeuille.
Hors, s’il est Satoshi Nakamoto, il devrait avoir accès au portefeuille Bitcoin du créateur de Bitcoin qui contient 1 million de Bitcoins !

Craig Wright qui est aussi celui qui a lancé le jeton BSV (Bitcoin Satoshi Vision…) suite à une fork de Bitcoin cash avec qui il s’était disputé, notamment Roger Ver.

Craig Wright serait donc milliardaire en Bitcoin même s’il n’est pas Satoshi Nakamoto.

Lisez notre article sur les millionnaires du Bitcoin:
https://conseilscrypto.com/qui-sont-les-millionnaires-en-bitcoin

À LIRE AUSSI: