Sylvester Stallone lance une collection de NFT axée sur ses principaux rôles au cinéma dont Rambo et Rocky

Partager cet article:

Sylvester Stallone lance une collection de NFT axée sur ses principaux rôles au cinéma dont Rambo et Rocky

Du haut de ses 75 ans, la star hollywoodienne Sylvester Stallone lance une collection de 9997 NFT inspirée de ses principaux rôles au cinéma dont Rambo et Rocky.

Dans une vidéo sur Instagram, l’acteur mythique a présenté à ses fans cette collection de NFT intitulée SLYGuys.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Sly Stallone (@officialslystallone)

Des NFT SLYguys qui donneront également accès à des avantages pour les détenteurs de ces jetons non fongibles Sylvester Stallone. Des avantages de membres tels que des dîners et des rencontres exclusives avec la star du cinéma.

Sur le site internet planetsly.com qui présente cette collection de NFT, nous apprenons également que des entreprises telles que Marvel, Hasbro, et Star Wars ont collaboré à la création de ces jetons non fongibles.

Pour acquérir ces NFT sur la marketplace OpenSea, les fans devront payer en cryptomonnaie Ethereum (ETH), Sylvester Stallone invite ainsi ses fans à installer le crypto wallet Metamask ou le Coinbase wallet afin de pouvoir participer à la vente de ces objets de collection numériques.

meilleurs bots crypto trading

Autre particularité de cette collection de NFT Sylvester Stallone, 25 de ces jetons non fongibles seront des « Golden Signature SLYGuys » qui seront dédicacés personnellement par Stallone lui-même.

Phénomène mondial, Sylvester Stallone cède donc lui aussi à l’euphorie des NFT qui sont désormais très appréciés et attendus par les fans dans le monde entier.

Des NFT que l’on retrouve partout autour de nous dans de nombreux secteurs d’activité, que ce soit la mode avec Adidas, les jeux vidéo avec Ubisoft, mais aussi le cinéma avec le studio Marvel ou la Fox; la musique avec Jay ZEminemSnoop DoggKaty Perry; le sport avec le français Sorare.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: