Le rappeur Jay-Z vend un NFT inspiré de la couverture de son premier album Reasonable Doubt


Partager cet article:

Le rappeur Jay-Z va vendre la couverture de son premier album Reasonable Doubt sous forme que NFT

C’est devenu la nouvelle mode, vendre des images, des vidéos ou du texte sous forme de NFT en tant qu’objets de collection numériques qui peuvent atteindre des prix fous.

Le rappeur et entrepreneur Jay-Z a ainsi annoncé qu’il va vendre un jeton non fongible (NFT) basé sur la pochette de l’album “Reasonable Doubt”, son premier album de 1996.

Le NFT a été conçu par l’artiste Derrick Adams, en commémoration du 25e anniversaire du lancement de l’album.
La pièce sera vendue aux enchères par Sotheby’s avec la clôture des enchères pour le lot unique le 2 juillet, les enchères ont commencé à 1000$.

“Mes portraits visent à capturer la sensibilité, l’optimisme et la beauté de la vie urbaine, et dans le travail de JAY, j’ai trouvé une formidable parenté”, a expliqué Derrick Adams.

“Le travail d’Adams réinterprète et recontextualise la couverture de l’album pour créer une nouvelle interprétation contemporaine d’un portrait qui a défini une époque, comme un commentaire et un rappel que le doute raisonnable reste vital et nouveau aujourd’hui.” a déclaré Sotheby’s.

Le NFT “Reasonable Doubt” est officiellement intitulé “Heir to the Throne: An NFT in Celebration of Jay-Z’s Reasonable Doubt 25th Anniversary by Derrick Adams”, un portrait numérique de Jay-Z inspiré de la pochette de l’album.

sorare 300x250

Le produit de la vente bénéficiera à des œuvres caritatives soutenues par le rappeur telles que la Shawn Carter Foundation, une organisation à but non lucratif qui aide les adolescents à accéder à l’éducation.
Selon Sotheby’s, la vente acceptera Ethereum et Bitcoin comme options de paiement via Coinbase Commerce, la vente aux enchères sera disponible en ligne via la galerie virtuelle de Sotheby’s sur Decentraland.

L’annonce intervient à un moment controversé car cette vente intervient quelques jours seulement après que Damon Dash, co-fondateur du studio Roc-A-Fella Records de Jay-Z, a été poursuivi par ses co-fondateurs Jay-Z et Kareem Burke pour avoir prétendument tenté de vendre des droits intellectuels de l’album en tant que NFT.

Le procès se base sur le fait que Damon Dash ne possède pas les droits sur l’album lui-même étant donné qu’il ne possède qu’un tiers du label.
Dash a depuis retiré ses prétentions à la suite du procès, affirmant que, pour sa défense, il essayait seulement de vendre uniquement ses participations dans Roc-A-Fella en tant que NFT.

Une vente aux enchères qui devrait donc attirer les fans du rappeur Jay-Z, reste à voir quel prix ces fans seront prêts à payer pour emporter ce NFT unique.

Ci-dessous, un extrait de l’album Reasonable Doubt: Cant Knock The Hustle.

Suivez-nous sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: