80% des startups de la crypto valley de Zoug en Suisse pourraient faire faillite à cause de la crise du Coronavirus


Partager cet article:

80% des startup de la crypto valley de Zoug en Suisse pourraient faire faillite à cause de la crise du Coronavirus

La jolie ville de Zoug en Suisse (Zug) est connue pour sa crypto valley qui regroupe des centaines de startups blockchain et crypto.

Un écosystème crypto friendly qui accueille des jeunes pousses crypto grâce à des banques et administrations favorables au développement de la technologie blockchain et des cryptomonnaies.

Comme toutes les autres sociétes et secteurs économiques dans le monde, les startups crypto sont affectées par les effets de la crise du Coronavirus/Covid-19 et 80% d’entre elles se disent menacées de faillite selon une enquête de la fédération Suisse de la blockchain comme le révèle blick.ch.

Si le gouvernement fédéral Suisse a prévu des aides économiques et financières pour les entreprises en difficulté, les startups crypto et blockchain ne pourraient pas en bénéficier dans leur ensemble…
Ce qui pourrait avoir comme conséquence la faillite pure et simple de centaines de startups crypto dans la crypto valley de Zoug.

La plupart des startups crypto et blockchain ne génère pas de profits et souvent même pas encore de revenus, les effets économiques de la crise du Coronavirus rendent donc les choses encore plus difficiles d’un point de vue financier pour ces jeunes pousses.

sorare 300x250

80% des entreprises interrogées ont déclaré qu’elles feraient probablement faillite au cours des six prochains mois sans l’aide du gouvernement Suisse.
La moitié des personnes interrogées ont déjà dû licencier du personnel et 90% d’entre elles ont déclaré que des licenciements seraient nécessaires à l’avenir.

La plupart des startups crypto ayant demandé des prêts financiers afin de les aider n’a pas reçu d’avis favorable suite à leurs demandes auprès des banques ou des établissements financiers.
Le secteur blockchain et crypto n’est clairement pas vu d’un bon oeil de la part des banquiers qui se tournent vers d’autres secteurs d’activité pour accorder des prêts bancaires.

Les startups blockchain et crypto n’affichant pas de revenus ou de bénéfices, les banques préfèrent ne pas accorder de prêts.

Si de nombreuses sociétés dans le monde sont menacées de disparaître ou de faire faillite à cause des effets économiques du Coronavirus/Covid19, les startups crypto et blockchain ne sont pas épargnées et la crypto valley de Zoug en Suisse pourrait bientôt en payer le prix fort.

À LIRE AUSSI: