La Suisse considère trop risquée la création d’une monnaie numérique de Banque centrale du type crypto Franc ou e-Franc


Partager cet article:

La Suisse considère trop risquée la création d'une monnaie numérique de Banque centrale du type crypto Franc ou e-Franc

Même si de nombreux économistes notamment dans le crypto valley de Zoug considèrent que cela serait positif sur certains points, le Conseil Fédéral de Suisse considère trop risqué la création d’une cryptomonnaie de banque centrale dit Franc électronique comme L’Europe (Christine Lagarde à la BCE) ou la Banque de France souhaitent en créer un.

Dans un rapport officiel du Conseil Fédéral de Suisse, les autorités compétentes se disent contre la création d’une monnaie digitale de banque centrale qui pourrait déstabiliser le système financier.

Le rapport dit notamment:

“L’introduction d’une monnaie de banque centrale numérique accessible à tous aujourd’hui n’apporterait aucune valeur ajoutée à la Suisse.
Au contraire, cela entraînerait de nouveaux risques, notamment en ce qui concerne la stabilité financière.”

Alors que la Banque de France et son gouverneur François Villeroy de Galhau ont annoncé le test en 2020 d’une monnaie numérique de banque centrale du type Euro Coin, la Suisse considère que cela serait négatif pour le système financier Suisse qui est certes très spécifique comparé à d’autres pays comme la France.

Si des économistes considèrent qu’un crypto Franc ou un e-Franc serait bénéfique pour l’efficacité du commerce ou dans le règlement et la gestion des titres, le Conseil Fédéral Suisse ne veut pas en entendre parler pour le moment comme l’indique ce rapport.

Les partisans d’un Franc Suisse électronique jugent en effet que la monnaie numérique pourrait améliorer l’accès au paiement et aux services financiers pour la population.
La décision du Conseil Fédéral Suisse est catégorique et va à l’encontre de ces opinions en déclarant:

“Le Conseil fédéral estime donc qu’à l’heure actuelle, une monnaie centrale numérique accessible à tous n’apporterait aucune valeur ajoutée.
La Banque Nationale Suisse (BNS) partage cette opinion; en particulier, elle considère les nouveaux risques pour la politique monétaire et la stabilité financière comme un défi important.”

Il n’y aura donc pas de Franc Suisse électronique, crypto Franc ou de e-Franc pour le moment.

La Suisse qui va certainement laisser les autres pays comme la France ou la Banque Centrale Européenne créer leur monnaie numérique de banque centrale et voir les effets qui en découlent.
Si les résultats sont positifs, la Suisse pourra toujours prendre le train en marche et créer sa propre crypto monnaie publique et avoir son Franc Suisse électronique.

À LIRE AUSSI: