La SEC inflige une amende de 10 millions de dollars à l’échange crypto Poloniex

Partager cet article:

La SEC inflige une amende de 10 millions de dollars à l'échange crypto Poloniex

Si le procès de la startup Ripple (XRP) contre la SEC se poursuit devant les tribunaux, d’autres affaires se règlent à l’amiable comme dans le cas de l’échange crypto Poloniex qui vient d’être condamné à payer une amende de dix millions de dollars.

La SEC reprochait à Poloniex d’avoir exploité un échange crypto non enregistré.

« L’ordonnance conclut que malgré son exploitation de la plate-forme de négociation Poloniex, qui était à la disposition des investisseurs américains, Poloniex ne s’est pas inscrite en tant que bourse nationale des valeurs mobilières ni n’a fonctionné en vertu d’une dispense d’inscription à aucun moment, et son défaut de le faire a été une violation de l’article 5 de l’Exchange Act. », indique le communiqué de la SEC.

Présent depuis de nombreuses années sur le marché crypto, Poloniex avait été racheté fin 2019 par Justin Sun de tron.
Face à la redoutée SEC, l’échange crypto s’en sort donc plutôt bien avec cette amende de 10 millions de dollars.

Kristina Littman, chef de la Cyber ​​Unit de la division de l’application de la SEC, a déclaré:

«Poloniex a choisi d’augmenter ses bénéfices plutôt que de se conformer aux lois fédérales sur les valeurs mobilières en incluant des titres d’actifs numériques sur sa bourse non enregistrée. Poloniex a tenté de contourner le régime réglementaire de la SEC, qui s’applique à tout marché pour réunir acheteurs et vendeurs de titres, quelle que soit la technologie appliquée.»

Le communiqué évoque un total de 10 388 309$, une restitution de 8 484 313$, des intérêts avant jugement de 403 995$ et une amende civile de 1,5 million de dollars.

meilleurs bots crypto trading

Comme pour tout accord à l’amiable avec la SEC, il est indiqué que Poloniex se soumet à cette condamnation « Sans admettre ni nier les conclusions de la SEC ».
Face à une administration américaine qui a les moyens financiers d’aller en justice pendant des mois ou des années, les défendeurs préfèrent accepter les amendes de la SEC.

Ripple (XRP) donne du fil à retordre à la SEC qui aimerait bien faire plier la startup crypto comme elle vient de le faire avec Poloniex.

Suivez Conseils Crypto sur TelegramFacebook et Twitter.

À LIRE AUSSI: